lindigo-mag.com
Actualités du tourisme

A Nantes l’art est partout !

Depuis la fermeture de ses chantiers navals en 1987 la ville n’a cessé de se réinventer en faisant appel aux plus grands architectes, plasticiens, créateurs de rêve inspirés par la mémoire de la mer. Dans les quartiers anciens, sur son île du futur et le long de la Loire jusqu’à Saint-Nazaire, Le Voyage à Nantes fait dialoguer de façon tonique et ludique patrimoine et art contemporain et va vous faire adorer la ville.

Par Catherine Gary



Le Jardin des plantes. Oeuvre de Jean Julien.Le Siesteur.@ C.Gary
Le Jardin des plantes. Oeuvre de Jean Julien.Le Siesteur.@ C.Gary
Invitation au “Voyage à Nantes“ du centre-ville à l’estuaire

Deux jours suffiront à peine pour vous immerger dans l’imaginaire poétique de cette ville pas comme les autres qui a su revisiter son passé d’outremer tout en restant fidèle à son ancienne identité portuaire.

Depuis une trentaine d’années Le Voyage à Nantes (VAN) s’est donné pour mission de revigorer le patrimoine dans un parcours plein de surprises d’une vingtaine de kilomètres à travers les différents quartiers. Il suffit de suivre la ligne verte sur la chaussée et vous ne risquez pas de vous perdre ou de passer à côté de l’essentiel. L’été la ville redouble d’événements culturels et met en place des œuvres nouvelles chaque année tout en conservant ses quarante-cinq autres pérennes. Allez ! C’est le meilleur moment pour vous embarquer à pied, à vélo, en tram ou en bateau et jusqu’à Saint-Nazaire pour de belles découvertes.

Le Jardin des plantes Serres aux plantes tropicales. @C.Gary
Le Jardin des plantes Serres aux plantes tropicales. @C.Gary

Le lieu unique - la terrasse © Patrick Gérard  LVAN
Le lieu unique - la terrasse © Patrick Gérard LVAN
Jardin des plantes, Musée des Arts, Lieu Unique, l’art dialogue avec le patrimoine
 



La gare signée Rudy Ricciotti a été rénovée et sa longue passerelle en verre et béton avec vue plongeante sur les quais inaugurée l’an dernier vous accueille à l’arrivée.



Direction le Jardin des plantes tout près, l’un des charmes de cette ville et de ses 1000 ha d’espaces verts, sans compter les “paysages nourriciers“ et les “stations gourmandes“ avec fruits et légumes à disposition.

Dans ce jardin extraordinaire, la riche collection de magnolias, de camélias et de plantes tropicales en serres rappelle des navigations lointaines.

Claude Ponti et Jean Jullien y ont disposé de drôles de créatures végétales ou métalliques qui se cachent où vous attendent au détour des arbres et des pelouses. Les enfants adorent et les adultes y retrouvent leur âme d’enfant.

Le lieu Unique; et Le Musée d'Arts. Nouveau bâtiment dédié à l'art contemporain  © Musée d'Arts de Nantes - C. Clos
Le lieu Unique; et Le Musée d'Arts. Nouveau bâtiment dédié à l'art contemporain © Musée d'Arts de Nantes - C. Clos
Bouillonnement culturel de la Tour Lu au Musée d’Arts
 
Cette drôle de tour du XIXe siècle annonçait la grande biscuiterie LU. Elle est devenue le Lieu Unique en 2000 sous l’impulsion de Jean Blaise, le fondateur du Voyage à Nantes.

Ses grands espaces accueillent la création sous toutes ses formes et plus de 100 spectacles par an incluant rencontres et débats. Un lieu de bouillonnement culturel avec bibliothèque, restaurant et terrasse où prendre un verre au bord du canal. En suivant ensuite la ligne verte on arrive au Musée d’Arts qui s’est refait une beauté dans une blancheur immaculée. Les collections vont des primitifs italiens du XIIIe siècle à l’art contemporain en passant par Georges de la Tour, Ingres, Max Ernst, Picasso, Léger, Kandinsky… Une jolie déambulation dans ces vastes espaces.

Le Mémorial de l abolition de l esclavage. Nantes © Jean-Dominique Billaud - Nautilus LVAN et Expression(s) décoloniale(s) #2 _ Romuald Hazoumè, @ Musée d histoire de Nantes © David Gallard  LVAN
Le Mémorial de l abolition de l esclavage. Nantes © Jean-Dominique Billaud - Nautilus LVAN et Expression(s) décoloniale(s) #2 _ Romuald Hazoumè, @ Musée d histoire de Nantes © David Gallard LVAN

Château des ducs de Bretagne. Nantes © Philippe Piron _ LVAN  et   Anciennes maisons d'armateurs du quartier Feydeau @C.Gary
Château des ducs de Bretagne. Nantes © Philippe Piron _ LVAN et Anciennes maisons d'armateurs du quartier Feydeau @C.Gary
Expression(s) décoloniale(s) #2 au château des Ducs de Bretagne
  
Sur 400 mètres de quai proche des anciennes maisons d’armateurs sur l’île Feydeau, 2000 plaques au sol rappellent les expéditions de triste mémoire qui firent la prospérité de Nantes aux XVIIe et XVIIIe siècle.

C’est le Mémorial de l’Abolition de l’esclavage dont le cheminement en sous-sol est jalonné de cartes et de citations commémoratives pour une méditation sur un passé tragique qui reste pourtant d’actualité, sous d’autres formes, ailleurs dans le monde. Notons au passage que Nantes est leader depuis quelques années dans sa façon d’assumer une mémoire autrefois occultée tout en délivrant un message humaniste d’alerte.

Dans le même esprit le Musée d’Histoire du château des Ducs de Bretagne ouvre ses douze salles consacrées au rôle de Nantes dans la traite négrière à des artistes concernés par cette histoire. En ce moment, le Béninois Romuald Hazoumè dialogue avec le musée en incarnant à sa façon les problèmes de notre temps. Ses accumulations insolites de bidons ressemblant à des visages humains sous entendent d’autres soumissions contemporaines. Profiter de l’occasion pour découvrir le château qu’Anne de Bretagne aimait tant, c’est le monument phare de la ville

Naufrage de Neptune de Hugo Schiavi Place Royale @. C.Gary
Naufrage de Neptune de Hugo Schiavi Place Royale @. C.Gary

Enseigne Le Géant de Nantes   de Eric Croes @ C.Gary et Enseigne  de la librairie Coiffard.   @ C.Gary
Enseigne Le Géant de Nantes de Eric Croes @ C.Gary et Enseigne de la librairie Coiffard. @ C.Gary
Enseignes, sculptures et installations font vibrer les places et les rues
  
Certains commerçants acceptent que les artistes du Voyage à Nantes réinterprètent leurs enseignes pour amuser les passants. Parmi eux, Lisa Laubreaux, Le Gentil Garçon, Grégoire Romanet, Jérémie Rigaudeau, Quentin Faucompré, Oliver Texier et Pascal Lebrain, Stéphane Vigny, Éric Croes…


L’humour est léger, souvent moqueur, toujours drôle et plein d’idées. Comme cette tête de Géant bienfaisant dont le curieux couvre-chef paré de gris-gris signale le chapelier Falbalas Saint-Junien ; ou ce cornet de glace en perruque apprêtée qui annonce un salon de coiffure.

Dans la foulée, la librairie Coiffard ose un esclave noir perché sur son balcon, absorbé dans sa lecture, libéré de ses chaînes. Quant aux places, elles vous réservent aussi des surprises.

Place Royale, une carcasse échouée et toute rouillée intitulée Naufrage de Neptune de Ugo Schiavi rappelle un passé maritime aujourd’hui révolu. Deux statues de Philippe Ramette font l’“éloge“ de la Transgression et du Pas de côté Cours Cambronne et Place du Bouffay…

Ile de Nantes La Cantine @C.Gary
Ile de Nantes La Cantine @C.Gary

Ile de Nantes Exposition au HAB Travailler le Dimanche de Gilles Barbier et  Ile de Nantes. La Fabrique @C.Gary
Ile de Nantes Exposition au HAB Travailler le Dimanche de Gilles Barbier et Ile de Nantes. La Fabrique @C.Gary
L’île de Nantes affirme sa vocation culturelle et architecturale
 
Depuis que le palais de Justice de Jean Nouvel s’y est implanté en 2001, les anciens secteurs industriels et portuaires de l’île ne cessent d’être réhabilités ou transformés, beaucoup laissant place à des constructions très contemporaines.

Les architectes Portzamparc, Lacaton&Vassal, Barto&Barto, Barré-Lambot y ont imprimé leurs marques que les amateurs vont apprécier.  Le quartier est dédié aux industries créatives, aux grandes écoles d’architecture et de design, à la presse numérique mais aussi aux habitations, aux hôtels et centre commerciaux. Ce nouveau noyau urbain affirme les audaces et la modernité de la ville. Ne manquez surtout pas à la pointe ouest, le long du quai des Antilles, l’ancien Hangar à Bananes, l’un des lieux les plus festifs de Nantes. La Hab, cet espace d’art contemporain expose en ce moment “Travailler le Dimanche“ de Gilles Barbier à côté d’une discothèque gigantesque qui ne risque pas de faire craquer le voisinage. On a le choix pour les terrasses sur les quais de la Loire et on aime bien la Cantine du Voyage ouverte l’été sous les anciennes serres agricoles. Les artistes du Voyage à Nantes y sont présents, comme Daniel Buren dont les Anneaux s’allument à la nuit tombée.

Ile de Nantes L'éléphant des machines de l'île JDB-GE-1
Ile de Nantes L'éléphant des machines de l'île JDB-GE-1

Ile de Nantes Le Carousel Machine de l'île @ Franck Tomps
Ile de Nantes Le Carousel Machine de l'île @ Franck Tomps
Emblématiques Machines de l’île entre esprit de Jules Verne et exploits techniques
 




Dans les Nefs de l’ancien chantier naval, Pierre Orefice et François Delarozière ont installé leurs ateliers et ont conçu et fabriqué un gigantesque bestiaire qui ne cesse d’évoluer.


Leurs machines vivantes et articulées se sont animées en 2007 avec le déplacement inaugural du Grand Eléphant transportant jusqu’à 50 passagers dans sa carcasse de bois et de métal.

Le voyage dure une demi-heure, le temps d’arriver jusqu’au Carrousel des Mondes marins, un manège à trois étages où des poissons et crustacés issus des abysses, des fonds marins et des surfaces de la mer rappellent Mille lieues sous les mers, cette œuvre du grand écrivain né à Nantes et dont la maison devenue musée se visite sur le quai en face de l’île.

A la Galerie des Machines un fabuleux bestiaire, héron, araignée, fourmi géante, paresseux, chenille, est testé et mis en mouvement sous les yeux des visiteurs qui peuvent même y même y monter.

 

Estuaire - Nantes @ C.Gary
Estuaire - Nantes @ C.Gary

Estuaire 3 Saint Nazaire  Le pied, le pull-over et le système digestif, Daniel Dewar & Grégory Gicquel,  Saint-Nazaire © Franck Tomps
Estuaire 3 Saint Nazaire Le pied, le pull-over et le système digestif, Daniel Dewar & Grégory Gicquel, Saint-Nazaire © Franck Tomps
Estuaire : 33 œuvres contemporaines de Nantes à Saint-Nazaire
 
Voici un parcours artistique et fluvial peu ordinaire sur les soixante kilomètres séparant le centre-ville de Nantes et Saint-Nazaire. Vous le faites à pied, à vélo ou l’été, en bateau en immersion dans le paysage le long des rives jalonnées de grandes installations portuaires.

Autre avantage de la croisière, un guide vous décrit les œuvres ainsi que les nombreuses infrastructures portuaires des Chantiers de l’Atlantique. Dont le futur plus gros paquebot de croisière du monde, Wonder of the seas. Passionnant ! Vous passez d’abord devant les œuvres sur les quais nantais. Le Lunar tree, le Belvédère de l’Hermitage... Après l’ancien village de pêcheurs de Trentemoult les berges paisibles de la campagne nantaise changent l’atmosphère et quelques belles surprises vous attendent comme l’iconique Maison dans la Loire qui penche poétiquement dans le fleuve telle une épave ou la Villa cheminée à deux pas de la centrale thermique. Plus loin, la coque d’un voilier mou tombe à moitié dans l’eau. Le voyage se termine face à l’Atlantique avec Le Pied, le Pull-over et le Système digestif, une œuvre étrange dressée comme des vestiges humains érodés par l’océan… C.G.

Eloge de la Transgression de Philippe Ramette cours Cambronne MARG
Eloge de la Transgression de Philippe Ramette cours Cambronne MARG

1/ Ile de Nantes @ C.Gary;  2/ Musée d'Arts Jean Hélion 1948 @ C.Gary; 3/ Les Machines de l'Ile @ C.Gary
1/ Ile de Nantes @ C.Gary; 2/ Musée d'Arts Jean Hélion 1948 @ C.Gary; 3/ Les Machines de l'Ile @ C.Gary
Plus d’infos
 
S’informer :

Office de tourisme :

www.nantes-tourisme.com/fr
Le Voyage à Nantes :
www.levoyageanantes.fr
Le Pass Nantes donne accès libre à une trentaine de sites dont les Machines de l’île, le château, les musées ainsi que les transports : navette fluviale, bus touristique, tramway. Prix : 26 euros les 24h plein tarif.

Visiter :
Le Lieu Unique
Quai Ferdinand Favre.

www.lelieuunique.com
Le Musée d’Arts
10, rue Georges Clémenceau

https://museedartsdenantes.nantesmetropole.fr
Le Musée d’Histoire, Château des Ducs de Bretagne
4 place Marc Elder

www.chateaunantes.fr
Les Machines de l’île
Esplanade des Traceurs de Coques

www.lesmachines-nantes.fr

 

La Civelle à Trentemoult @ DR ; Façade du restaurant l'U.NI @ C.Gary et  Richard Cornet, l'excellent  chef du restaurant l’Aménité. @ C.Gary
La Civelle à Trentemoult @ DR ; Façade du restaurant l'U.NI @ C.Gary et Richard Cornet, l'excellent chef du restaurant l’Aménité. @ C.Gary
Le Hab
21, quai des Antilles
Ile de Nantes

www.levoyageanantes.fr/etapes/hab-galerie/
Estuaire
Gare Maritime (à hauteur des Machines de l’île)
Quai Ernest Renaud

www.estuaire.info
Dormir
Hôtel La Pérouse
Lignes contemporaines, emplacement central, chambres confortables et accès gratuit en journée au salon pour thé ou café. Une bonne adresse.
Cours des 50 otages. 3, allée Duquesne

www.hotel-laperouse
Se régaler
L’Aménité.
Une cuisine bistronomique d’une extrême finesse et délicatesse pour un prix très modéré et un accueil parfait. La pâtissière fait des petits miracles…
4, rue Fénelon

www.lamenite-restaurant-nantes.com
La Civelle à Trentemoult
C’est dans cet ancien quartier des pêcheurs qui a gardé tout son charme en bord de Loire qu’il faut goûter la Poêlée royale, une bouillabaisse locale avec homard, Saint Jacques, gambas et palourdes très appréciée localement.
21 quai Marcel Boissard

https://lacivelle.com
 L’U.NI.
Excellente adresse dont le chef favorise les produits frais et bios. A l’exemple de ce Lieu jaune cuit doucement, épinards et ail des ours, betteraves blanches, noix de cajou, citron, jus lait de coco-ail des ours.
36, rue Fouré

www.lestablesdenantes.fr/restaurants/l-u-ni/
 

 
 


30/07/2021
Catherine Gary





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 12 Septembre 2021 - 17:53 Île de Noirmoutier - Authentique et discrète.