lindigo-mag.com
lindigomagcom
lindigomagcom
L’Indigo, e-magazine du tourisme. Un regard différent, original et inédit sur les Voyages.
Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager cet article
Actualités du tourisme

A Orange une Odyssée sonore bénie des Dieux

L’acoustique exceptionnelle du théâtre antique d’Orange lui permet d’accueillir depuis 1902 les plus belles voix lyriques du monde durant les Chorégies. L"Odyssée Sonore“ propose depuis mai et toute l’année un parcours-spectacle immersif hors-normes dans cette ville dont le patrimoine antique est inscrit depuis 1981 sur la liste de l’Unesco.

Par Catherine Gary



Le Théâtre antique d’Orange, un géant toujours sur pieds

Théâtre antique d'Orange - © Edeis
Théâtre antique d'Orange - © Edeis
Construit sous le règne d’Auguste au début du 1er siècle de notre ère ce théâtre romain le mieux conservé d’Europe domine du haut de ses 35 mètres l’ensemble de la ville ancienne et son étroit lacis de ruelles bordées de maisons aux toits de tuiles. Il forme un ensemble unique avec l’Arc de Triomphe inscrit lui aussi par l’Unesco au Patrimoine mondial la même année. Son mur de scène de 103 mètres de large est orné de 76 colonnes de marbre, de frises dionysiennes avec au sommet la statue en marbre immaculé de l’empereur Auguste. Il a été conçu comme une caisse de résonnance répercutant les voix vers les gradins adossés à la colline Saint Eutrope qui pouvaient accueillir alors jusqu’à 10 000 spectateurs.

Vue d'ensemble de la ville surplombée par le Théâtre antique - © DR
Vue d'ensemble de la ville surplombée par le Théâtre antique - © DR

Voué à la culture par l’empereur Auguste

Si l’amphithéâtre de Nîmes mettait en scène des spectacles de cirque parfois sanglants, celui d’Orange préférait la culture. On y jouait des tragédies, des comédies ou des spectacles de mime derrière les masques favorisant aussi l’acoustique et visibles de loin. Abandonné au VIe siècle, incendié en partie et pillé par les Wisigoths, il servira d’avant-poste de défense au château des princes d’Orange avant de voir s’installer les habitations précaires des populations sinistrées durant les guerres de religion. Bien plus tard et grâce à Prosper Mérimée, inspecteur des Monuments historiques, il sera restauré et retrouvera sa vocation culturelle première...
 

Jupiter - © Edeis - Odyssée SonoreImki - Etienne Mineur
Jupiter - © Edeis - Odyssée SonoreImki - Etienne Mineur

Une Odyssée avec apparition de dieux antiques

  Nous ne sommes plus aux temps d’Eschyle, de Sophocle et d’Euripide ces grands auteurs tragiques grecs inspirés de la mythologie, et les dieux et héros de l’Antiquité nous sont évoqués par d’autres moyens. A Orange, Edeis en charge de la délégation de service public pour la gestion du site durant les dix ans à venir, a conçu un show nouvelle génération permettant par le son et l’image de s’immerger dans ce monde révolu de l’Antiquité. Durant 45 minutes l’univers fascinant des dieux se profile sur le mur de scène, sur la scène elle-même et jusqu’aux premiers gradins. Chronos, Tartare, Jupiter, Neptune, Gorgone, Cérès, Cyclope, les muses et les nymphes... Les spectateurs vont traverser ces temps mythiques la nuit tombée. L’Odyssée Sonore parcourt  les âges sombres du chaos originel et le choc des titans jusqu’à l’apparition des divinités, puis celle des créatures et enfin des muses, un monde de couleurs et de luxuriance à travers des paysages fantastiques... Le tout se vit dans l’écoute d’une expérience musicale performante allant des œuvres classiques aux musiques modernes et contemporaines.  
 

Neptune, dieu de l'océan ©Edeis Odyssée Sonore Imki Etienne Mineur.
Neptune, dieu de l'océan ©Edeis Odyssée Sonore Imki Etienne Mineur.

Son en 3D avec casque audio et smartphone

    Edeis a fait appel à la startup Imki pour cette prouesse technique de haute innovation spécialisée dans l’intelligence artificielle générative, l’IA. Imki a conçu cette expérience virtuelle, artistique et sonore de façon à ce que le public s’immerge totalement dans le spectacle. Pour le son, l’agence a eu recours à l’un des meilleurs fabricants de casques audios haute-fidélité, la société Focal dont les dispositifs permettent un son binaural en 3D sous casque spatialisé et géolocalisé relié à un smartphone. Les spectateurs sont invités à déambuler dans le théâtre y compris sur scène pour expérimenter les variations de volume des musiques selon qu’ils s’éloignent ou se rapprochent des bulles colorées projetées sur le sol.
 

Immersion visuelle et sonore dans la mythologie antique - © Edeis - Odyssée Sonore Imki - Etienne Mineur
Immersion visuelle et sonore dans la mythologie antique - © Edeis - Odyssée Sonore Imki - Etienne Mineur

Vidéomapping généré par technologie nouvelle génération

  Le son est synchronisé avec le défilé des images de ce mapping entièrement conçu par intelligence artificielle et à la pointe de l’innovation. Les recours de la technologie de haut vol sont désormais infinis. Avec quelques mots sur logiciel les concepteurs aux commandes produisent sur ordinateur ces images de synthèse variant à l’infini, peuvent le moduler selon l’effet recherché et réaliser toutes créations voulues par l’imagination “en intégrant une infinité de variables“ !
 

Arc de Triomphe de Justinien ©Jean-Michel Berts.
Arc de Triomphe de Justinien ©Jean-Michel Berts.

L’Arc de triomphe de Tibère

  Cet autre témoin de pierre de la grandeur romaine érigé à l’entrée nord de la ville et au début de la Via Agrippa menant à Lyon honorait la Pax Romana et les victoires remportées sur les Celtes en ce début de 1er siècle. Ses trois baies et son double attique sont ornés de frises et de bas-reliefs intégralement sculptés. Batailles, dépouilles prises à l’ennemi, boucliers, casques et proues de navires qui évoquent aussi d’autres victoires navales. Restauré en 1824 en respectant la substance ancienne. « il demeure l’un des monuments les plus remarquables de la Gaule romaine » selon l’Unesco qui l’a classé au Patrimoine mondial en 1981, en même temps que le Théâtre antique. On doit les 12 bornes auditives disposées autour du site à Edeis, gestionnaire également du site. Elles permettent de s’informer des multiples aspects concernant son histoire, sa construction et d’autres aspects de la vie quotidienne à Orange sous

Pour en savoir plus

. S’informer
Les spectacles viennent de débuter et 73 soirées avec plusieurs sessions par soirée sont programmées jusqu’au 23 décembre 2023, entre les différents événements que le Théâtre antique accueille habituellement. 250 spectateurs sont admis à chaque séance sur une surface totale de 5 000m2. Le prix individuel s’élève à 22 euros.

www.odyssee-sonore.com

. Edeis, acteur majeur en ingénierie et gestion d’infrastructures territoriales a créé son pôle Culture et Patrimoine en 2020. Il est en charge de la gestion du Théâtre antique et de l’Arc de Triomphe d’Orange ainsi que des Arènes de Nîmes.

. Où dormir
Le Grand Hôtel d’Orange est situé à deux pas du Théâtre Antique. Les 40 chambres récemment rénovées de cette maison bourgeoise du XVIIIe siècle offrent confort, calme et clarté dans un décor de céramiques stylisées rappelant l’antiquité. Bar, piscine, espace détente et table bistronomique déjà renommée. Chambres à partir de 119€ hors saison et 169 € en été.

www.grandhotelorange.fr

 
A Orange une Odyssée sonore bénie des Dieux


05/05/2023
Catherine Gary





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Février 2024 - 11:01 Cambodge, un petit royaume au grand cœur