Reportage

De Coimbra à la mer, les beautés secrètes du Portugal Central

La région entre Porto et Lisbonne n’a rien à envier aux destinations plus connues du pays. La vie y suit son cours discret dans la continuité des traditions et la beauté d’un patrimoine ancestral. Commencer par Coimbra avant de retrouver la côte et sa lagune longeant la mer.


Par Catherine Gary



Université de Coimbra.@ C.Gary
Université de Coimbra.@ C.Gary

De gauche à droite : Fado de Coimbra. @ OT Portugal;  Hommage au roi Jao 1er sur l'esplanade de l'Université . @ C.Gary
De gauche à droite : Fado de Coimbra. @ OT Portugal; Hommage au roi Jao 1er sur l'esplanade de l'Université . @ C.Gary
Coimbra l’universitaire, entre esprit de sérieux et goût de la fiesta

Cape noire, chemise blanche cravatée de noir, rubans de couleur flottant au vent et parfois guitare pour les notes graves du “fado de Coimbra“ : la tradition ancestrale n’est pas près de disparaître et les étudiants sont ici les rois quand approche la fin de l’année universitaire.


Elle a lieu en mai, moment attendu de la remise des diplômes. Mois béni aussi pour les fêtes et sérénades où le fado traditionnel se mêle à la techno et enflamme les vieux quartiers qui dégringolent depuis la colline en un lacis serré délivrant ici et là ses surprises. Sur la vaste esplanade de l’Université la statue de Dinis 1er honore le roi qui la fonda en 1291 au sommet de la colline surplombant le fleuve Mondego. Inscrite au Patrimoine mondial elle figure dans la très sélect liste des plus anciennes universités d’Europe et sait depuis des siècles tenir son rang à l’égal des autres grandes, Sorbonne, Oxford, Salamanque ou Bologne…

De gauche à droite : Coimbra côté rétro . @ CG; Esprit étudiants de la vieille ville de Coimbra. @ C.Gary
De gauche à droite : Coimbra côté rétro . @ CG; Esprit étudiants de la vieille ville de Coimbra. @ C.Gary
On y flâne le long des ruelles escarpées, des monuments classés et des boutiques animées
 

Ici donc les traditions locales perdurent même si les étudiants ont le sang chaud et les idées peu rétro.

Un exemple ? Comme ils sont plus de 30 000 à suivre les cours des différentes facultés, ils ont depuis longtemps trouvé la parade aux loyers trop élevés en créant différentes “Republicas“ où ils vivent collectivement dans des maisons gérées avec le budget de la communauté.

Sur les façades, des tags, ou mieux du street art, affichent leur liberté en contrepoint de la sévérité qui règne derrière les murs historiques de leurs études. 

Bibliothèque Joanina Université de Coimbra. @ OT Portugal
Bibliothèque Joanina Université de Coimbra. @ OT Portugal
Témoin de la beauté des lieux, la fabuleuse bibliothèque Joanina, un vrai choc dès l’entrée : trois salles en enfilade d’un XVIIè siècle somptueusement décorées de boiseries servant d’écrins en vert, rouge et or aux 200 000 ouvrages anciens.


Les peintures illustrent l’âge d’or du Portugal sur les trois continents où le pays prospéra. Les plafonds complètent ce décor hallucinant de leurs volutes multicolores.

Déambuler ensuite à travers les vieilles rues pavées qui dévalent entre les hauts murs (sans se tordre les pieds…), entrer dans les églises et les boutiques de produits locaux avant de se poser en terrasse à l’ombre d’une terrasse fait partie du rituel de découverte locale. Un vrai bonheur surtout hors saison !

Les maisons rayées de Costa Nova. @ OT Portugal
Les maisons rayées de Costa Nova. @ OT Portugal

Les joyeuses maisons sur la ria de Costa Nova. @ C.Gary
Les joyeuses maisons sur la ria de Costa Nova. @ C.Gary
Entre lagune et mer, Costa Nova la balnéaire aligne ses façades rayées
 




Changement radical d’ambiance entre terre et eau sur la côte lagunaire qui a gardé son authenticité loin des ambiances survoltées des plages de l’Algarve.


Costa Nova vous accueille dans le calme de ses maisons bariolées. Ce petit village de pêcheurs au charme singulier aligne ses rangées de façades rayées comme des cabines de bain du siècle passé.

On se promène sur le quai de cette langue de terre entre mer et ria où les maisons se sont tournées vers la lagune pour mieux se protéger.


Quelques terrasses proposent du poisson grillé et les cafés sont encore animés jusqu’aux derniers jours d’automne. Tôt le matin, le marché aux poissons éveille le quartier avec ses étalages débordant de marée fraîchement pêchée. Couleur locale assurée.

Canal principal de Aveiro. @ OT Portugal
Canal principal de Aveiro. @ OT Portugal

Aveiro, la“petite Venise“portugaise. @ C.Gary
Aveiro, la“petite Venise“portugaise. @ C.Gary
Aveiro, la “Venise portugaise“ conte son histoire pas ordinaire
 
A quelques encablures, toujours dans la lagune, la ville cache son jeu. Qui dirait à voir l’animation nonchalante de ses quais qu’elle fut le troisième centre industriel du pays après Lisbonne et Porto…

Elle a subi par le passé des bouleversements climatiques qui ont écarté sa côte et l’ont envasée. Les activités anciennes ont décliné et les marais salants ne sont plus ce qu’ils étaient mais les moliceiros (bateaux à fond plat qui transportaient le sel, le limon et les plantes aquatiques), promènent aujourd’hui les touristes vers la lagune, au royaume des oiseaux aquatiques. Les ateliers de céramique complètent la visite.

Quant à la pêche, elle reste florissante, occasion de déguster sur place les meilleurs poissons et crustacés, après avoir admiré les façades Art déco qui sont les témoins de la prospérité passée de cette petite Venise portugaise.  

Street art dans une rue de Aveiro. @ C.Gary
Street art dans une rue de Aveiro. @ C.Gary

En haut de gauche à droite : Hôtel Vista Alegre Ilhavo, ancienne manufacture de porcelaine, @ C.Gary; Les étudiants vendent des crayons amusants pour se faire un peu d'argent ,@ C.Gary; en bas de gauche à droite : Délices de fruits de mer au restaurant Marisqueria de Costa Nova, @ C.Gary, Les ruelles escarpées du vieux Coimbra. @ C.Gary
En haut de gauche à droite : Hôtel Vista Alegre Ilhavo, ancienne manufacture de porcelaine, @ C.Gary; Les étudiants vendent des crayons amusants pour se faire un peu d'argent ,@ C.Gary; en bas de gauche à droite : Délices de fruits de mer au restaurant Marisqueria de Costa Nova, @ C.Gary, Les ruelles escarpées du vieux Coimbra. @ C.Gary
Plus d'infos


S’informer :

www.centroportugal.com

Dormir :

Hôtel Vila Galé Coimbra****. A deux pas du centre ville, architecture contemporaine, chambres modernes et spacieuses, belle piscine.

www.villagale.com

Hôtel Vista Alegre Ilhavo*****. A 5 km d’Aveiro, un ensemble unique sur une ancienne manufacture de porcelaine. Occasion de visiter le musée, la chapelle aux beaux azuleros,le théâtre et  l’ancien palais transformé en hôtel*****de façon contemporaine.
https://montebelohotels.com

Se régaler :

Restaurant Praxis Coimbra
Ambiance garantie dans cette brasserie qui produit une excellente bière à déguster en terrasse et qui propose des repas inspirés par la cuisine locale.

www.beerpraxis.com

Marisqueria Costa Nova
Excellent et copieux restaurant de poissons et fruits de mer fraîchement pêchés. Succès assuré dans une ambiance chaleureuse sur la ria du village avant une balade sur la plage au sable immaculé.

marisqueriacnova@sapo.pt
 
 
 
 
 
 


22/10/2018
Catherine Gary





Nouveau commentaire :
Twitter