Reportage

Du Magdalénien au Moyen-Âge, trois sites méconnus de la Vienne

Saint-Savin sur Gartempe, Chauvigny, Angles-sur-l’Anglin… le triangle d’or du patrimoine poitevin vous réserve des surprises de taille.

Par Catherine Gary



Vue d'ensemble de  Angles sur l'Anglin @ CDT Comité Départemental du Tourisme, l'ATV/ACAP.
Vue d'ensemble de Angles sur l'Anglin @ CDT Comité Départemental du Tourisme, l'ATV/ACAP.

Le Roc-aux-Sorciers est un abri sous roche au pied des falaises de la Douce sur la rive droite de l'Anglin . @ C.Gary
Le Roc-aux-Sorciers est un abri sous roche au pied des falaises de la Douce sur la rive droite de l'Anglin . @ C.Gary
Angles-sur-l’Anglin préserve son “Lascaux de la sculpture“
 

Commençons par une plongée vertigineuse dans le temps à deux pas de ce village perché sur un éperon à 40 kms de Poitiers.

Le Roc-aux-Sorciers est un abri sous roche au pied des falaises de la Douce sur la rive droite de l'Anglin Site d’exception découvert en 1950 par Suzanne de Saint-Mathurin, 23 ans après une première approche de Lucien Rousseau, il mérite son surnom de “Lascaux de la sculpture“ pour ses sculptures en plein air datant du magdalénien moyen.

Ces vestiges vieux de 17 000 ans, comme à Lascaux, ont été protégés pendant des siècles par l’effondrement d’une partie de la falaise les surplombant. Ces sculptures pariétales du paléolithique supérieur, réalisées à l'air libre et non au fond d’une caverne, illustrent des bisons, des chevaux, des bouquetins, des félins et, très rare, le profil d'un homme qui nous ressemble étrangement.

Le tout dans une étonnante maîtrise des détails, une sûreté des traits, une mise à profit des volumes de la roche pour donner vie à ces animaux venus de la nuit des temps. De quoi rester songeurs en constatant que l’art faisait déjà partie de la vie à cette époque si lointaine de nous.  Pour leur préservation, une copie parfaite est seule accessible au public mais elle permet d’approcher ces formes et d’en admirer les moindres détails.

La forteresse dresse sur son promontoire rocheux ce qui lui reste de murs du 11e siècle . @ C.Gary
La forteresse dresse sur son promontoire rocheux ce qui lui reste de murs du 11e siècle . @ C.Gary

Angles sur l'Anglin l'un des “Plus beaux villages de France“ @ /www.les-plus-beaux-villages-de-france.org/fr/
Angles sur l'Anglin l'un des “Plus beaux villages de France“ @ /www.les-plus-beaux-villages-de-france.org/fr/
L’un des Plus beaux villages de France“

 
On reste dans le village dont les ruelles médiévales étroites et escarpées dominées par une impressionnante citadelle méritent à elles seules une visite animée par d’intéressants ateliers d’artisans. 


La forteresse dresse sur son promontoire rocheux ce qui lui reste de murs du 11e siècle ainsi que d’autres plus tardifs. Point stratégique de défense et de commerce du sel et carrefour du Poitou, du Berry et de la Touraine, propriété des Lusignan puis des Lezay, elle fut brièvement saisie par les Anglais sous Aliénor d’Aquitaine avant de devenir le fief des évêques de Poitiers jusqu’à la Révolution.

Son histoire tourmentée se termine en carrière de pierres avant que ses belles ruines ne deviennent propriété de la municipalité. On se balade le long de l’enceinte triangulaire sur 300 mètres de long ponctués de tours circulaires avec archères et canonnières de protection après avoir franchi la haute porte “aux 300 clous“. Dans les cachots du sous-sol on oubliait les prisonniers dans les fameuses cages en fer, des “fillettes“ dont Louis X1, dit-on, fit grand usage…

Étape incontournable d’un séjour dans la Vienne, Chauvigny n’est qu’à vingt minutes du Futuroscope et de Poitiers. @   CDT Comité Départemental du Tourisme, l'ATV/ACAP.
Étape incontournable d’un séjour dans la Vienne, Chauvigny n’est qu’à vingt minutes du Futuroscope et de Poitiers. @ CDT Comité Départemental du Tourisme, l'ATV/ACAP.

surplombant la falaise, les ruines imposantes du château des Évêques, fief de Poitiers jusqu’à la Révolution, servent de cadre et d’envol aux faucons et autres rapaces lors de spectacles étourdissants, Les Géants du Ciel. @ https://www.tourisme-vienne.com/fr/activite/79/geants-du-ciel
surplombant la falaise, les ruines imposantes du château des Évêques, fief de Poitiers jusqu’à la Révolution, servent de cadre et d’envol aux faucons et autres rapaces lors de spectacles étourdissants, Les Géants du Ciel. @ https://www.tourisme-vienne.com/fr/activite/79/geants-du-ciel
Cinq châteaux et une église romane pour Chauvigny

 




Il faut arriver par la route en contrebas pour la  vue d’ensemble sur ces forteresses qui dominent la vallée. Étape incontournable d’un séjour dans la Vienne, Chauvigny n’est qu’à vingt minutes du Futuroscope et de Poitiers.



On s’y promène à travers les rues étroites, au pied d’une succession de châteaux venant d’un lointain passé avec ici et là quelques échappées plongeant en contrebas.

Vestiges du château de Montléon, abandonné depuis le XVè siècle, donjon de Gouzon, seul reste d’un bâtiment plus ancien transformé en espace d’archéologie militaire avec vue spectaculaire sur la plaine, château privé de Flins, forteresse d’Harcourt dominant la ville...

Et, surplombant la falaise, les ruines imposantes du château des Évêques, fief de Poitiers jusqu’à la Révolution, servent de cadre et d’envol aux faucons et autres rapaces lors de spectacles étourdissants, Les Géants du Ciel. 

Collégiale Saint-Pierre de Chauvigny, XIIe siècle. @  CDT Comité Départemental du Tourisme, l'ATV/ACAP.
Collégiale Saint-Pierre de Chauvigny, XIIe siècle. @ CDT Comité Départemental du Tourisme, l'ATV/ACAP.

Les chapiteaux polychromes exceptionnels de la collégiale Saint-Pierre de Chauvigny. @ C.Gary
Les chapiteaux polychromes exceptionnels de la collégiale Saint-Pierre de Chauvigny. @ C.Gary
Des chapiteaux romans uniques !

 


A la collégiale Saint-Pierre de Chauvigny, XIIe siècle, on vient admirer la beauté intacte des chapiteaux polychromes récemment restaurés.


Même si l’église est entièrement peinte on lève irrésistiblement les yeux vers la haute voûte de la nef baignée de lumière.

Elle mène aux richesses du chœur où des chapiteaux exceptionnels illustrent les sujets les plus contrastés allant la vie de la Vierge ou l’annonce faite aux bergers à une profusion de monstres.

Autour du déambulatoire, des oiseaux dévorent des humains, la Babylone terrestre lève sa coupe d’abomination, les dragons à tête d’homme font peur aux mauvais chrétiens.

Tout un monde précédant l’accès au livre et que la pierre illustrait pour le salut des âmes. Le tout est signé, ce qui est rare pour l’époque, par un certain Gofridus.


 

 

Abbaye de Saint-Savin sur Gartempe, la nef  haute de 47 m. @ C.Gary
Abbaye de Saint-Savin sur Gartempe, la nef haute de 47 m. @ C.Gary
Abbaye de Saint-Savin sur Gartempe, la “Sixtine du Moyen-Âge“ selon Malraux
 
C’est le trésor des trésors de la région et c’est pourquoi on accourt dans ce petit village à une heure de Poitiers.

Classée par l’Unesco au Patrimoine mondial, elle fut visitée en 1840 par Mérimée qui considéra qu’il fallait à tout prix préserver cette richesse unique pour la qualité de ses fresques datant du XIIe siècle. On est saisi dès l’entrée par la nef de 47 mètres dont la hauteur donne l’impression d’être au ciel tant le camaïeu des couleurs roses et ocre vous enveloppe de douceur. 500m2 de peintures murales servent d’écrin aux 1000 ans de fresques quasi intactes de la voûte commanditées à l’époque par les Bénédictins. S’y déploie en une cinquantaine de scènes plusieurs cycles de l’Ancien Testament tirés des livres de la Genèse et de l’Exode qu’il faut prendre le temps d’observer. A cet effet, à partir du juillet 2019, une tablette avec casque audio adapté aux différents publics permet une immersion parfaite pour ne rien manquer de la beauté des lieux.

La visite se poursuit en un passionnant parcours multimédia dans les anciennes cellules des moines aménagées en espaces d'interprétation.

Ce qui  permet une visite virtuelle de Saint-Savin sous un angle historique, architectural et religieux avec maquettes, bornes tactiles, vidéos et bandes sonores… Le jardin de l’abbaye quant à lui s’illustre par la simplicité de ses grands carrés de gazon séparés par des allées bordées d’arbres fruitiers, poiriers et autres espèces, buis et lauriers...Une visite dans la plus grande sérénité.

Vue d'ensemble de l'un des plus beaux villages de France :Angles sur l'Anglin. @  CDT Comité Départemental du Tourisme, l'ATV/ACAP.
Vue d'ensemble de l'un des plus beaux villages de France :Angles sur l'Anglin. @ CDT Comité Départemental du Tourisme, l'ATV/ACAP.

Le relais du Lyon d'Or à Angles sur l'Anglin @TripAdvisor.fr; Roc aux Sorciers @ DR
Le relais du Lyon d'Or à Angles sur l'Anglin @TripAdvisor.fr; Roc aux Sorciers @ DR
Plus d’infos :

www.tourisme-vienne.com

Visiter :
 Angles-sur-L’Anglin.

Le Centre d’interprétation 
Il comprend un parcours illustrant les découvertes
et une salle de projection sur la constitution de la frise.

www.roc-aux-sorciers.fr/
Abbaye de Saint-Savin
86310 Saint-Savin 

www.abbaye-saint-savin.fr/fr/
Collégiale Saint-Pierre de Chauvigny :
chapiteaux.free.fr/_FRANCE/
ALBUM_CHAUVIGNY/TXT_

Dormir :
Le Lion d’Or***. Simple mais confortable.
Situé dans la ville basse, à deux pas
des sites à visiter.

8, rue du Marché 
86300 Chauvigny
Le Relais du Lyon d’or.
Auberge de caractère et de charme à 
Angles sur l’Anglin.

www.lyondor.com
Se régaler : 
Le Goût des mets.
Un petit restaurant local
inspiré des produits régionaux avec terrasse donnant sur le château.

Angles sur l ‘Anglin
Tél. : 05 49 84 36 02



Artisanat local :
Les P’tits Papiers
De jolis bijoux travaillés avec des enroulements de papiers.
Chauvigny

Tél. : 06 66 26 19 85
www.lesptitspapiers.fr/produit/boucles-doreilles-nature/

 
 
 
 

 
 


27/06/2019
Catherine Gary





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 9 Juin 2019 - 16:18 La Havane fête ses 500 ans !

Samedi 11 Mai 2019 - 18:09 Gujarat, une Inde fascinante et secrète