lindigo-mag.com
lindigomagcom
lindigomagcom
L’Indigo, e-magazine du tourisme. Un regard différent, original et inédit sur le Voyage.
Reportage

Escapade en terre slave de Brno à la Moravie du sud

Deuxième ville de la République tchèque après Prague, Brno a une longue histoire à conter au fil de ses quartiers contrastés. A deux pas, Austerlitz se commémore chaque année et d’autres belles découvertes vous attendent aussi dans les parages.

Par Catherine Gary



Brno Epoque Austro-Hongroise @C. Gary
Brno Epoque Austro-Hongroise @C. Gary
Les aléas d’un passé riche et mouvementé

Située à 185 km de 
Prague , Brno est plus proche de Vienne que de la capitale de Bohème. Et si la première est le phare incontesté de la Tchéquie, la capitale de Moravie ne se résume pas à cette image de “Manchester de Moravie“, surnom dont on l’a dotée au XIXe siècle quand l’Empire Austro-Hongrois en fit un pôle majeur industriel. 

Entrée des casemates du château du Spilberk  @C. Gary et Hommage à Louis Raduit de Souches sur la terrasse du Spilberk @ C.Gary
Entrée des casemates du château du Spilberk @C. Gary et Hommage à Louis Raduit de Souches sur la terrasse du Spilberk @ C.Gary

Afin d’en savoir plus sur son passé prenez le sentier qui grimpe à travers un vaste parc arboré jusqu’au château fortifié, dix minutes d’une montée tonique avec à la clé la terrasse surplombant le cœur historique.

Si le but initial du fameux Spilberk était au XIIIe siècle la défense de la population locale, sa vocation première a évolué en emprisonnement pour criminels et opposants politiques à l’Empire.Son nom seul a fait trembler plus d’un récalcitrant au régime à la perspective d’être incarcéré dans l’une des plus redoutables forteresses des Habsbourg à partir de 1621.Fabrice Del Dongo le héros de la Chartreuse de Parme en a entendu parler et redoute lui aussi d’y être incarcéré pour avoir combattu à  Waterloo en 1815 aux côtés des troupes napoléoniennes. Napoléon y fait d’ailleurs deux passages avant et après la bataille d’Austerlitz et ordonne d’y abattre quelques défenses. Le pire est atteint sous la Gestapo quand les souterrains deviennent des centres de rétention et de torture.Les temps heureusement ont changé et le château ouvre aujourd’hui au public ses anciennes citernes devenues lapidarium, son musée d’histoire, ses impressionnants souterrains, ses anciennes prisons et le bastion qui résista aux Suédois durant la guerre de Trente ans grâce à un vaillant et fin stratège, le français Louis Raduit de Souches. Sans oublier les concerts, représentations théâtrales et festivals qui y sont régulièrement organisés.

la  villa Löw-Beer est devenue un centre culturel.  @C.Gary
la villa Löw-Beer est devenue un centre culturel. @C.Gary

Brno Place Moravské Namesti un étrange cavalier se dresse sur son cheval aux  jambes démesurées.  @C.Gary
Brno Place Moravské Namesti un étrange cavalier se dresse sur son cheval aux jambes démesurées. @C.Gary
Une ville animée au patrimoine riche et varié
 
Au pied de la colline on oublie vite les rigueurs de la forteresse dans l’entrelacs des ruelles de la vieille ville qui se découvre à pied ou à bord de l’un de ces trams brinquebalants dont l’aspect un peu désuet anime le charme de la cité. 

Promenade de caractère sur les gros pavés qui montent eux aussi jusqu’à la cathédrale Saint Pierre et Saint Paul dont la finesse des flèches du XIe siècle remaniées en néogothique par la suite et la vaste nef baroquisée méritent la visite. Attention les 12 coups sonnés par ses cloches sont trompeurs car il n’est que 11 heures…Faites-vous conter l’histoire de ce subterfuge qui trompa les assaillants suédois en 1645 et permit la victoire des troupes…On s’arrête sur la place Moravské namesti pour un aperçu des différents styles architecturaux. L’église baroque Saint Thomas au retable chatoyant s e dresse juste à côté de la façade Renaissance d’un ancien palais devenu musée avec devant lui une étrange sculpture contemporaine honorant un chevalier dressé sur un cheval aux jambes démesurées. Elle incarne le courage en la personne d’un certain Jobst de Luxembourg tout en invitant les passants à apprécier sous les flancs de cette monture d’autres attributs plus secrets dus à l’humour cocasse du sculpteur Jaroslav Rona...

L’horloge astronomique futuriste se dresse devant un bâtiment moderniste @C.Gary et  Un fronton sculpté coiffe cette architecture du XIXè siècle.@ C.Gary
L’horloge astronomique futuriste se dresse devant un bâtiment moderniste @C.Gary et Un fronton sculpté coiffe cette architecture du XIXè siècle.@ C.Gary
On continue vers d’autres rues et d’autres places dont la Namesti Svobody avec ses façades modernistes qui jonglent avec les clochers à bulbe surmontant les passages et les cours, les fontaines baroques et les maisons anciennes.

Une étrange horloge astronomique en pierre noire et en forme d’obus trompe elle aussi les passants sur l’heure de midi. A Brno la tradition est tenace et ne fait parfois rire que la population locale qui ne se laisse pas prendre au piège… La balade au hasard est un vrai plaisir au risque de se perdre pour mieux se retrouver. Les plus audacieux s’aventureront dans les interminables souterrains ou dans la crypte des Capucins qui garde intacts les corps comme momifiés des religieux et des nobles inhumés ici il y a bien longtemps. Cela ne les empêchera pas de passer quelques moments chaleureux dans les nombreuses tavernes où se brassent les meilleures bières du pays.

Villa Tugendhat construite en 1930 par l’architecte allemand Mies van der Rohe et inscrite au Patrimoine mondial par l’Unesco. @Daniel Fize/wikipedia
Villa Tugendhat construite en 1930 par l’architecte allemand Mies van der Rohe et inscrite au Patrimoine mondial par l’Unesco. @Daniel Fize/wikipedia

Salon de la villa Tugendhat @David Zidlicky
Salon de la villa Tugendhat @David Zidlicky
Vous avez dit fonctionnalisme ?

 

Au premier abord le terme ne fait pas rêver ceux qui sont sensibles aux vieilles pierres car ce style issu du Bauhaus en appelle à une stricte, voire sévère adaptation des constructions à leur fonction telle que l’a appliquée Le Corbusier en son temps.


Lignes géométriques et couleurs primaires font son vocabulaire, béton, verre et acier en sont les nouveaux matériaux. Cette architecture qui émerge dans les années 30 est très présente à Brno et forme un complément moderniste en immeubles, grands magasins et usines qui tranche avec les constructions du passé. L’icône parfaite en est la Villa Tugendhat construite en 1930 par l’architecte allemand Mies van der Rohe et inscrite au Patrimoine mondial par l’Unesco.

Ce modèle d’épure ouvre ses larges baies vitrées sur un écrin de verdure dans une osmose parfaite avec son environnement. A l’intérieur, trois étages où la clarté, élément majeur, s’allie à la pureté des lignes que complètent celles du mobilier. Dans le grand salon la cloison en onyx s’empourpre au coucher du soleil. Le confort, d’avant-garde pour l’époque, s’exprime en chauffage centralisé, climatisation et fenêtres électrisées…

Plus qu’une construction de pure beauté la maison implique tout un art de vivre lui-même très épuré et s’inscrit en contrepoint des villas de style austro-hongrois ou Art nouveau comme la belle villa Löw-Beer ou l’ancien hôtel de ville, plus ancienne construction séculière de Brno.

La bataille d'Austerlitz est commémorée chaque année le 2 décembre. Bojiste @DR
La bataille d'Austerlitz est commémorée chaque année le 2 décembre. Bojiste @DR

Austerlitz Reconstitution de la bataille sur l'emplacement du champ de bataille Bitvy @ DR
Austerlitz Reconstitution de la bataille sur l'emplacement du champ de bataille Bitvy @ DR
Commémorations époustouflantes de la bataille d’Austerlitz


Brno n’est pas rancunière. Chaque année, le  samedi le plus près du 2 décembre, jour anniversaire de la victoire napoléonienne, elle se prête à la reconstitution des combats sur le terrain même où a eu lieu cette bataille épique soldée par la cuisante défaite du  tsar Alexandre 1er et de François 1er d’Autriche.

A dix kilomètres de la ville le champ de bataille d'Austerlitz est resté vierge de toute construction depuis cette victoire qui fit la gloire de l’empereur français le 2 décembre 1805. Quand il lance à l’assaut à l’aube et dans la brume ses 73 000 hommes contre les 90 000 soldats la victoire française est éclatante et se solde par 7 000 soldats tués contre 30 000 côté coalisés.

La reconstitution de ces hauts faits a lieu près du tertre de la Paix et réunit un millier de soldats en costumes d’époque, une soixantaine de chevaux et quelques pièces d’artillerie.

Ces affrontements attirent les touristes venus de partout et la journée se conclut par une messe dans la chapelle expiatoire locale et dans la cathédrale de Brno en mémoire des hommes tombés au combat.

Ne pas manquer de visiter à Brno le palais du gouverneur où séjourna l’empereur car c’est à son balcon qu’il prononça le fameux discours à ses grognards « Quand vous direz “j’étais à Austerlitz“ on vous répondra “voilà des braves !“ ».

Olomouc - Découverte de cette ville peu connue et pourtant considérée comme la seconde plus belle de Tchéquie après Prague.@ pixabay/Lindigomag
Olomouc - Découverte de cette ville peu connue et pourtant considérée comme la seconde plus belle de Tchéquie après Prague.@ pixabay/Lindigomag

Olomouc. La cathédrale gothique remaniée par la suite surplombe la ville @CzechTourism
Olomouc. La cathédrale gothique remaniée par la suite surplombe la ville @CzechTourism
Olomouc, la perle de Moravie !
 



A une heure en voiture ou en train de Brno ne manquez pas la découverte de cette ville peu connue et pourtant considérée comme la seconde plus belle de Tchéquie après Prague.


Il faut même y passer la nuit car deux jours ne seront pas de trop pour admirer la richesse de son patrimoine tout en se plongeant dans l’ambiance à la slave qui règne dans cette très ancienne ville universitaire. Le raffinement de ses palais et de son architecture s’est longtemps dressé derrière les forteresses baroques qui en firent l’un des plus importants bastions de l’Autriche-Hongrie jusqu’à la fin du XIXe siècle. Pour s’agrandir elle dut ensuite y renoncer en partie.


Faire aussi le tour des étonnantes fontaines, toutes d’époques différentes, véritables emblèmes de la ville.
 

Celle de la Sainte Trinité sur la grand place regroupe le plus grand ensemble de sculptures baroques d’Europe. Mais il y a aussi celles de Neptune, de Jupiter, de César et d’Hercule. Tout un univers culturel sculpté dans la pierre. Sur la haute Colonne de la peste inscrite au Patrimoine mondial par l’Unesco figurent les grands hommes de Moravie et de Bohême avec à la base une chapelle.

Olomouc. Au coin d'une rue. Sarkanderova Kaple @CzechTourism; Olomouc L'horloge astronomique construite à la Renaissance a été remaniée selon les valeurs du communisme mettant en avant le monde ouvrier @C.Gary et Vue d'ensemble sur la ville d'Olomouc @ mark CzechTourism
Olomouc. Au coin d'une rue. Sarkanderova Kaple @CzechTourism; Olomouc L'horloge astronomique construite à la Renaissance a été remaniée selon les valeurs du communisme mettant en avant le monde ouvrier @C.Gary et Vue d'ensemble sur la ville d'Olomouc @ mark CzechTourism
Et partout, les palais et les monuments se succèdent. L’hôtel de ville du XVe siècle, l’horloge astronomique Renaissance remaniée sous le réalisme socialiste avec des représentants de la classe ouvrière… Quant aux églises elles rappellent par leur nombre qu’en 1777 Olomouc devient archevêché de Moravie et centre spirituel de premier ordre dans la Contre-Réforme. En témoignent la cathédrale Saint-Venceslas et le palais archiépiscopal abondamment décoré. On flâne avec plaisir dans le lacis des ruelles du centre-ville de place en place. Et pour en savoir plus sur l’histoire on pousse la porte des musées qui en disent plus long, en particulier sur la fameuse dynastie des Prémyslides dont le règne s’acheva en 1306.

Olomouc Le restaurant Entrée se distingue par l'élégance de son design et la cuisine très inventive de son chef. @ C.Gary et L'art de servir la bière à la brasserie Tvarg @ C. Gary
Olomouc Le restaurant Entrée se distingue par l'élégance de son design et la cuisine très inventive de son chef. @ C.Gary et L'art de servir la bière à la brasserie Tvarg @ C. Gary
Ne pas manquer quelques expériences gastronomiques
 

Dans un décor très contemporain, le restaurant Entrée affirme son élégance dès l’arrivée. Le bar design à l’accueil du restaurant s’ouvre sur l’espace où les cuisiniers sont affairés.


A les voir préparer avec soin un tas de petites merveilles on sait déjà que les dégustations ne seront pas communes. Installés face aux grandes baies vitrées de ce bâtiment très moderne, qui est aussi hôtel et lieu événementiel, choisissez le menu dégustation. Il est conçu en une suite de petites créations très originales par le chef Premek Forejt, une célébrité locale et membre du jury Master-Chef de Tchéquie, dont la cuisine est une véritable expérience gastronomique.

En revanche, à la fromagerie Tvarg pas sûr que vous vous ferez au fromage local dont les Tchèques raffolent. Pas plus gros qu’un chavignol il se mange lorsque son odeur et son goût atteignent un paroxysme très incommode aux narines et papilles non habituées. La brasserie du même nom vous permet de reprendre vos esprits en savourant une excellente bière locale tout en apprenant les différentes façons de la déguster.

L'Epopée Slave @ C.Gary
L'Epopée Slave @ C.Gary

L'Epopée slave. @C.Gary
L'Epopée slave. @C.Gary
Un incontournable : l’Epopée slave, œuvre majeure d’Alfons Mucha

 
Né dans les parages du château de Moravsky Krumlov, à une demi-heure de Brno où l’œuvre est exposée pour le moment, Mucha (1860-1939) étudie les Beaux-Arts à Prague avant de s’installer à Munich puis à Paris où il se fait connaître comme dessinateur et affichiste.


Remarqué par Sarah Bernhardt il devient célèbre dans la réalisation de ses affiches de théâtre et s’affirme alors comme l’un des phares de l’Art Nouveau.

Après un séjour aux Etats Unis l’idée lui vient d’une œuvre dédiée à l’histoire du peuple slave. Soutenu financièrement par le millionnaire Charles Crane il se lance de 1911 à 1928 dans la réalisation de vingt toiles monumentales à tempera rehaussées de peinture à l’huile, le tout sur des voilures de bateau.

Cette épopée d’inspiration nationaliste et symboliste du IIIe siècle av. J.-C. au XXe siècle glorifie les faits marquants de la grande histoire dont Mucha est issu. Elle sera d’abord montrée au Palais des Expositions de Prague puis cachée durant l’occupation. Placée dans le château qui lui fut cher  l’œuvre trouvera sa place définitive en 2026 à l’ouverture d’un musée pragois dédié.


C.Gary

Ambiance de Noël sur une grand place d'Olomouc  @ Jan Andreáš
Ambiance de Noël sur une grand place d'Olomouc @ Jan Andreáš

Brno Place de la vieille ville @C.Gary
Brno Place de la vieille ville @C.Gary

Plus d’infos

Se renseigner 
Office de Tourisme de la République Tchèque.
18, rue Bonaparte. 75006 Paris

https://www.visitczechrepublic.com/fr-FR 
https://www.south-moravia.com/en/home-page
Brno - https://www.gotobrno.cz/en/

Y aller  
Transavia propose des A/R Paris- Prague
Sur place on rejoint Brno en train depuis la gare de Prague ou en 2 heures de voiture par l'autoroute.
A/R possibles Paris -Vienne
Visiter :
Forteresse du Spilberk
Tél. : +420 542 123 614

www.spilberk.cz
Villa Löw-Beer de style Art
www.vilalowbeer.cz
Villa Tugendhat
 Černopolní 45
Tél. :
+420 515 511 015
www.tugendhat.eu
www.visitczechrepublic.com/
Dormir à Brno :

Hôtel Passage. Tout près du centre historique. Déco contemporaine et excellent confort.
Lidicka 23
Tél. : +420 530 352 100

 

Menu dégustation au restaurant Entrée de Olomouc @C.Gary
Menu dégustation au restaurant Entrée de Olomouc @C.Gary
Dormir à Brno :
Hôtel Passage. Tout près du centre historique. Déco contemporaine et excellent confort.
Lidicka 23
Tél. : +420 530 352 100
Se régaler :
A Brno
Barcelo. Brno Palace
Cet hôtel de luxe 5* idéalement placé dans le centre-ville vous héberge dans un bâtiment historique aux murs immaculés. Le restaurant Palazzo y propose une cuisine inspirée de la Méditerranée tout en gardant ses racines tchèques.
Silingrovo namesti 2

www.barcelo.com/fr-fr/barcelo-brno-palace
A Olomouc :
Restaurant Entrée.
Une expérience culinaire et esthétique de grande qualité.
Ostravska 1
Tél. : +420 585 312 441
Info@resort-hodolany.cz
Distillerie Tosh.
L’une des plus anciennes de Tchéquie créée en 1582. Intéressante visite des chais et dégustation des produits.
Tesetice 78
Tél. : +420 606 602 036

www.toshnazdravi.cz
Brasserie/Fromagerie TVARG
Possibilité de goûter un fromage très étrange tout en dégustant l’une des excellentes bières brassées sur place.
Velka Bystrice
Tél. : 
+420 723 939 167:blank
 


07/01/2022
Catherine Gary





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 13 Mai 2022 - 17:04 Nice - Mer - soleil et socca !