Actualités du tourisme

Focus sur...Le parc de Khao Sam Roi Yot - un voyage au centre de la terre

Situé à 63 km au sud de Hua Hin dans le golfe de Thaïlande, le parc de Khao Sam Roi Yot est caractérisé par des ondulations de montagnes calcaires, des mangroves marécageuses et des plages. En gravissant la montagne bordant la plage, les visiteurs arrivent à la célèbre grotte de Tham Phraya Nakhon dans laquelle se trouve le pavillon royal.

Reportage et photos David Raynal



De mystérieuses légendes entourent l'origine du parc de Khao Sam Roi Yot. L'une d'elle raconte que le géant Mong Li, une divinité des arbres, convint de donner la main de sa fille au moine bouddhiste Chao Lai. Mais il avait désigné son futur gendre sans l'accord de sa femme, qui, elle, avait promis de la marier à l'empereur de Chine. Coup du sort, les deux prétendants sont arrivés pour ravir le coeur de la belle au même moment. L'enfant fut coupée en deux : la première partie s’est subitement transformée en un pic calcaire et la seconde devint une chaîne de montagnes. D'où la naissance de Khao Sam Roi Yot, « la montagne aux trois cents pics ».Crédit photo OT Thaïlande.
De mystérieuses légendes entourent l'origine du parc de Khao Sam Roi Yot. L'une d'elle raconte que le géant Mong Li, une divinité des arbres, convint de donner la main de sa fille au moine bouddhiste Chao Lai. Mais il avait désigné son futur gendre sans l'accord de sa femme, qui, elle, avait promis de la marier à l'empereur de Chine. Coup du sort, les deux prétendants sont arrivés pour ravir le coeur de la belle au même moment. L'enfant fut coupée en deux : la première partie s’est subitement transformée en un pic calcaire et la seconde devint une chaîne de montagnes. D'où la naissance de Khao Sam Roi Yot, « la montagne aux trois cents pics ».Crédit photo OT Thaïlande.
Ce lieu magnifique situé à 63 km au sud de Hua Hin et qui culmine pour ses plus hauts sommets à 600 mètres d’altitude est le refuge de tous les oiseaux migrateurs, hérons, cigognes et aigles impériaux. Il abrite également de nombreuses cavernes mystérieuses. Ouvert au public en 1966, le parc est la première zone côtière en Thaïlande à jouir du statut d'aire protégée. Il couvre une superficie totale de 98 km2, dont 4/5 se trouve sur la terre ferme et 1/5 en zone marine.

A l’une des extrémités de la baie, un canal protégé de la houle abrite le petit port de pêche de Ban Khao Daeng. Crédit photo David Raynal.
A l’une des extrémités de la baie, un canal protégé de la houle abrite le petit port de pêche de Ban Khao Daeng. Crédit photo David Raynal.
Incontournable pour tous les amoureux de la nature.


Premier parc national marin de Thaïlande, ce sanctuaire naturel accueille sur ses plages désertes de sable blanc et souvent uniquement accessibles par bateau, des colonies de macaques espiègles ainsi que 180 espèces migratrices en route vers l'Australie.


A l’une des extrémités de la baie, un canal protégé de la houle abrite le petit port de pêche de Bang Pu. Ici, les familles n’ont pas abandonné leur activité principale pour vivre du tourisme.

Mais les pêcheurs complètent leurs revenus en embarquant les visiteurs qui veulent se rendre sur la plage de Laem Sala, point de départ pour grimper dare-dare à la grotte de Phraya Nakon, l’une des principales attractions de la région.

Les marcheurs courageux emprunteront le sentier abrupt, escarpé et rocailleux à travers la jungle tropicale qui vous conduira jusqu‘à la grotte en 20 minutes si tout va bien…

Juste au « pied » de la grotte, se trouve la plage de Laem Sala. S’étalant sur un kilomètre de long, cette belle plage de sable blanc aux eaux peu profondes est un petit coin de paradis. Crédit photo David Raynal.
Juste au « pied » de la grotte, se trouve la plage de Laem Sala. S’étalant sur un kilomètre de long, cette belle plage de sable blanc aux eaux peu profondes est un petit coin de paradis. Crédit photo David Raynal.

La grotte de Phraya Nakhon qui est composée de deux gouffres est devenue l’attraction principale du parc national. Etonnant phénomène de la nature, elle aurait été découverte par Chao Phraya Nakhon Sri Thammarat il y a plus de 200 ans lorsqu’il cherchait à s’abriter d’une grosse tempête. Crédit photo David Raynal.
La grotte de Phraya Nakhon qui est composée de deux gouffres est devenue l’attraction principale du parc national. Etonnant phénomène de la nature, elle aurait été découverte par Chao Phraya Nakhon Sri Thammarat il y a plus de 200 ans lorsqu’il cherchait à s’abriter d’une grosse tempête. Crédit photo David Raynal.
Apparition divine


A l’intérieur, trône telle une apparition divine, le célèbre Phra Thinang Khuha Kharuehat, un élégant pavillon de bois de style thaï réalisé à Bangkok en 1890 sous le règne de Rama V.


En 1868, l’endroit mystérieux avait déjà accueilli le roi Mongkut venu observer l’éclipse totale de soleil qu’il avait lui-même annoncée en compagnie de hauts dignitaires thaïlandais et européens. 


Démonté et transporté dans la grotte où il fut reconstruit, le pavillon s’ouvre sur une immense ouverture au sommet de la cavité qui laisse passer les rayons de lumière.


Cette clarté soudaine permet à la végétation tropicale de reprendre ses droits et illumine en journée de façon surprenante le pavillon royal dont les quatre sommets à pignons furent érigés par le roi en personne.
 

La grotte héberge un pavillon royal, construit en 1890 pour accueillir en grande pompe le roi Rama V, qui s'y est rendu en pèlerinage. Par beau temps, le pavillon brille de mille feux, quand la voûte percée de la cavité réfléchit la lumière du soleil dans un angle précis et confère au lieu une atmosphère surnaturelle et mystique. Crédit photo David Raynal.
La grotte héberge un pavillon royal, construit en 1890 pour accueillir en grande pompe le roi Rama V, qui s'y est rendu en pèlerinage. Par beau temps, le pavillon brille de mille feux, quand la voûte percée de la cavité réfléchit la lumière du soleil dans un angle précis et confère au lieu une atmosphère surnaturelle et mystique. Crédit photo David Raynal.
Un moment de pure magie en pleine jungle qu’il ne faut manquer sous aucun prétexte, même s’il faut gravir, comme je le précisais précédemment, une haute colline bordant la plage et poursuivre par une descente vertigineuse dans les entrailles de la terre. Emotion garantie…

Le temple de Wat Khao Deng est niché au pied des falaises karstiques. C'est le royaume des singes qui viennent en hordes profiter du bienfait des offrandes laissées devant les temples. Crédit photo David Raynal.
Le temple de Wat Khao Deng est niché au pied des falaises karstiques. C'est le royaume des singes qui viennent en hordes profiter du bienfait des offrandes laissées devant les temples. Crédit photo David Raynal.

Focus sur...Le parc  de  Khao Sam Roi Yot  - un voyage au centre de la terre
Plus d'infos





La Thaïlande  s'ouvre  toute l’année au tourisme, et à la saison verte (green Season) entre mai-juin et septembre-Octobre, 



Office National du Tourisme de Thaïlande
90, avenue des Champs-Élysées
75008, Paris

Tél : 01 53 53 47 01


Métro Georges V – Franklin Roosevelt


Horaire d’ouverture :
9h30-12h30 / 13h30-17h30 du lundi au vendredi
 


19/09/2020
David Raynal





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 24 Septembre 2020 - 14:58 Manu Payet nous parle de son île