Tendances

J2 - Focus sur l 'entreprenariat français du Bio, responsable et solidaire

Cette semaine est consacrée aux entreprises françaises qui produisent dans le respect de l'environnement, de la main-d’œuvre et d'un coût plus abordable. Aujourd'hui Charles Redfern, fondateur de la société FISH4EVER, est fier de mettre en boîte le poisson issu de la pêche responsable et raisonnée.

Interview de Richard Bayon



Pêcheurs de thon à la canne. Pêche responsable et raisonnée. @ Fish4Ever
Pêcheurs de thon à la canne. Pêche responsable et raisonnée. @ Fish4Ever
Oubliés les bateaux usines et les chalutiers destructeurs des fonds marins.  Oubliée la pêche aveugle et irresponsable qui remonte dans ses filets les prises par milliers, sans distinguer les espèces protégées. Fish4Ever est l’un des leaders incontestés du développement durable et du commerce équitable et la seule marque du secteur bio dans toute l’Europe du thon certifiée Naturland

A là tête de Fish4Ever cette pêche pas tout à fait comme les autres Charles Redfern, @ DR
A là tête de Fish4Ever cette pêche pas tout à fait comme les autres Charles Redfern, @ DR
A là tête de cette pêche pas tout à fait comme les autres Charles Redfern, d’origine Franco/Anglaise prône comme philosophie de privilégier des circuits courts et des marques 100% biologiques



Fish4Ever fait d’ailleurs partie de l’entreprise Organico Realfoods  qui fait aussi dans la bio Paysanne.  Ainsi les choix des poissons pêchés sont faits non sur le nombre, mais sur la qualité et dans le respect des zones de non surpêches et de saisonnalité des espèces. 



R.Bayon : La pêche est elle toujours locale ?
 

Charles Redfern - Nous pensons que la pêche devrait être faite par des bateaux basés là où le poisson se trouve. Notre approche durable se base aussi sur la qualité de notre chaine d’approvisionnement : nous achetons chez des bateaux locaux, immatriculés dans le port local, arborant le drapeau du pays où ils sont implantés, appartenant à plusieurs propriétaires (donc pas de monopole sur une zone de pêche), avec des capitaines qui ne restent pas dans des bureaux, mais naviguent avec leur équipage, contrôlés par les autorités locales dans le respect des règles et faisant partie de la communauté côtière locale.
 

Pëcheurs à la canne, une pêche raisonnée et durable. @  Fish4Ever
Pëcheurs à la canne, une pêche raisonnée et durable. @ Fish4Ever
Travaillez vous directement avec les pêcheurs ?
 

C.R. Nous avons au maximum 4 étapes entre la pêche et la mise en conserve. Nous ne faisons pas confiance aux longues chaines d’approvisionnement.

Il est bien sûr possible d’avoir des garanties de traçabilité, elles sont même obligatoires, mais notre doctrine est simple : nous voulons être le plus proche possible du poisson.

Pour la préservation de l’environnement, nous préférons soutenir les pêcheries localisées au même endroit que leurs bateaux et le poisson.

Ce n’est pas toujours possible pour des raisons de contrôle qualité, de partenariat, ou pour des raisons de volumes/demande où la conserverie est soit trop petite et/ou on ne peut pas travailler localement.

Tous nos partenaires sont relativement petits producteurs et appartiennent à une entreprise familiale et non à un grand groupe industriel international

De la pêche au conditionnement. @@  Fish4Ever
De la pêche au conditionnement. @@ Fish4Ever
Du bateau à l’assiette, comment s’organise votre circuit ?

C.R. Selon nous, plus la chaine d’approvisionnement est longue, plus elle est à grande échelle, plus le produit devient un bien matériel et non plus un produit alimentaire de qualité. 2 étapes c’est bien – lorsqu’il est possible de débarquer le poisson directement à la conserverie depuis le bateau qui l’a pêché, mais ce n’est pas toujours évident et ce pour les raisons suivantes : 

Premièrement, la plupart des poissons sont saisonniers : ils suivent un cycle de vie/reproduction/alimentation et donc doivent être pêchés à une période donnée.

Deuxièmement, le conditionnement n’est pas toujours possible sur le lieu de pêche même. Dans ce cas, congeler devient une étape supplémentaire naturelle toujours faite sous la supervision d’une entreprise spécialisée. La chaine d’approvisionnement est donc composée de 3 ou 4 étapes. Nous n’utilisons par ailleurs jamais de fret aérien.

Les thons, maquereaux, saumons ou encore sardines, sont pêchés dans le respect des périodes de reproduction, de la saisonnalité et surtout des méthodes de pêche, cela se ressent jusque dans les assiettes !

Produits équitables issus d'une pêche responsable et raisonnée. @ Fish4Ever
Produits équitables issus d'une pêche responsable et raisonnée. @ Fish4Ever

Une entreprise bio, responsable, solidaire ou équitable ? Quèsaco ?  Décryptage !


Une entreprise qui revendique le  » « 100% »  Bio  produit à partir de matières ou matériaux  issus de l’agriculture biologique  et sans aucun produits chimiques, le produit « responsable » quant à lui  a la qualité d’avoir des impacts réduits sur l’environnement avec une fabrication réalisée par une main d’œuvre dont les droits sont respectés. In fine c’est un produit  à un coût abordable.. Une entreprise solidaire qu’elle soit de biens ou de services a une utilité sociale et/ou environnementale. Son but n’est pas essentiellement la recherche du profit  elle peut donc  diminuer  sa rentabilité financière pour atteindre ses objectifs sociaux. Il convient également de définir la fonction  de Commerce équitable . Il se pratique grâce à un échange économique où la partie la plus puissante s'engage à respecter les intérêts de la partie la plus défavorisée. En d’autres termes c’est  un partenariat commercial, basé sur le dialogue, la transparence et le respect, qui vise plus d'équité dans le commerce international. 
KF


 

 



23/03/2021
Richard BAYON





Nouveau commentaire :
Twitter