Reportage

La Havane fête ses 500 ans !

Elle arbore avec fierté les cicatrices de l’âge et ses façades éprouvées, loin de baisser la tête, renaissent peu à peu de leurs cendres dans un vaste lifting. Et cette année La Havane pavoise pour son demi-millénaire.

Par Catherine Gary



La plupart des maisons de la Havane arborent à même le mur ce logo coloré surmonté d'une couronne pour fêter les 500 ans de l'île. @ DR
La plupart des maisons de la Havane arborent à même le mur ce logo coloré surmonté d'une couronne pour fêter les 500 ans de l'île. @ DR

Vue sur la Havane  - Il n’y a pas plus belle latino-américaine qu’elle !  Son patrimoine est ancestral - l'île fête ses 500 ans.@ Pixabay/lindigomag
Vue sur la Havane - Il n’y a pas plus belle latino-américaine qu’elle ! Son patrimoine est ancestral - l'île fête ses 500 ans.@ Pixabay/lindigomag
Une capitale dressée contre vents et marées
 
Il n’y a pas plus belle latino-américaine qu’elle ! Son patrimoine ancestral est comme un défi lancé aux coups de boutoir de la mer. Les épreuves ne l’ont pas épargnée, son destin est complexe et parfois contrarié mais la vie y est plus intense qu’ailleurs.

La prospérité se fait attendre ? La musique et la danse rythment le quotidien ainsi qu’une foi tenace en des jours meilleurs. Et si les pays amis n’ont plus les moyens de lui venir en aide, elle modifie le cap et, avec la grâce de sa beauté sans pareille, devient destination de rêve pour touristes en se promettant de ne pas perdre son âme. Et ose même le luxe des grands hôtels pour étrangers en espérant que les retombées aideront le pays à progresser…

Un des nombreux trésors de la Havane : sa Cathédrale... @ C.Gary
Un des nombreux trésors de la Havane : sa Cathédrale... @ C.Gary

Une maison  dédiée à Victor Hugo dans la capitale pour son engagement en 1870 dans la défense de l’indépendance cubaine.@ TripAdvisor.fr
Une maison dédiée à Victor Hugo dans la capitale pour son engagement en 1870 dans la défense de l’indépendance cubaine.@ TripAdvisor.fr
La France rend honneur à cette capitale exceptionnelle


Le 19 novembre prochain La Havane soufflera ses bougies centenaires. Les réjouissances vont se multiplier mais comme Cuba a le goût du mystère elle garde ses surprises et tarde à les dévoiler…

On sait déjà que la France ne sera pas en reste car, ne l’oublions pas, les Français ont laissé des traces dans sa longue histoire. Retenons en particulier qu’on doit à La Havane un étonnant musée napoléonien créé par un certain Julio Lobo qui rappelle entre autres que le dernier médecin de l’Empereur mourut sur l’île et y est enterré.

Quant à Victor Hugo, qualifié par José Marti de “modèle idéal“, une maison lui est dédiée dans la capitale pour son engagement en 1870 dans la défense de l’indépendance cubaine.

 « Il est l’ami véhément de Cuba, l’homme qui dans le monde s’est le plus solidarisé avec notre cause, qui écrivit des lettres, des articles et des discours passionnés pour notre Patrie », précise Eusebio Leal, l’infatigable historien, directeur des restaurations de la vieille Havane.

Une grande Fête de la Paix se prépare donc du côté français avec toutes sortes de manifestations associant aussi les artistes cubains…

Biennale 2019 à La Havane @ C.Gary
Biennale 2019 à La Havane @ C.Gary

Biennale 2019 à La Havane. @ C.Gary
Biennale 2019 à La Havane. @ C.Gary
La Biennale d’art contemporain a animé le Malecon
 
Dans le cadre du 500e anniversaire de la capitale, des dizaines de plasticiens internationaux ont transformé la ville en une vaste scène artistique durant la 13e Biennale d’art contemporain d’avril à mai dernier.

Sur le thème de la Construction du possible, l’édition 2019 a présenté les œuvres sur fond de ce “réalisme magique“ qui imprègne la culture latino-américaine. Plus de soixante artistes se sont déployés le long du Malecon, sur les kilomètres de cette digue qui protège la capitale des assauts répétés de la mer. Lieu chéri des habitants, on s’y pose le soir face aux vagues entre amis ou en amoureux, histoire de passer un bon moment en discutant autour d’une guitare et d’une bouteille de rhum… Les œuvres disposées sur la digue ont attiré les passants et suscité l’intérêt d’un public peu habitué à pousser la porte des musées, découvrant ainsi des langages artistiques venus des quatre coins de la planète.

A Romerillo  le plasticien Kcho réhabilite les rues défoncées, les installations délabrées, les maisons du quartier de son enfance. @ C.Gary
A Romerillo le plasticien Kcho réhabilite les rues défoncées, les installations délabrées, les maisons du quartier de son enfance. @ C.Gary

Callejon de Hamel. @.C.Gary
Callejon de Hamel. @.C.Gary
L’art à l’aide des quartiers défavorisés
 

A La Havane, l’art n’est pas un vain mot et quelques artistes donnent des couleurs à la vie pas toujours facile de leurs concitoyens.

C’est le cas à Romerillo où le plasticien Kcho réhabilite les rues défoncées, les installations délabrées, les maisons du quartier de son enfance en y intégrant art et culture avec un atelier permettant aux jeunes artistes  de travailler. Ses œuvres inspirées par les migrants cubains qui dans les 90 ont largué les amarres sur des embarcations de fortune, sont reconnues à l’international ce qui lui permet d’en investir des retombées dans le quartier  où il est né.

 Dans un autre genre, le Street art à la cubaine s’affiche dans le “callejon“ de Hamel, une rue du quartier pauvre de Cayo Hueso. Les murs y disparaissent sous une explosion de formes et de textes qui parlent de culture afro-cubaine. L’artiste Salvador Gonzales Escalona est prêtre en Santeria et ses figures énigmatiques éclairées d’une lumière mystérieuse s’illustrent de longues citations. Un ensemble parlant dans son explosion de couleurs et une effervescence magique en constant devenir où les habitants du quartier se retrouvent le soir pour faire la fête.

Fuster Hommage à Gaudi. @ C.Gary
Fuster Hommage à Gaudi. @ C.Gary
A Jaimanitas, un village de pêcheurs près de La Havane, c’est l’artiste José Rodriguez Fuster qui est aux manettes.

Après avoir couvert sa maison de mosaïques bariolées, il s’est attaqué à celles du village entier aidé par les habitants du quartier. Ses créatures hybrides, chatoyantes et baroques, tout un monde marin de sirènes, pieuvres et crocodiles complétés de croix, de cœurs, de mains tendues vers le ciel, s’affiche sur les façades et forment joyeuse balade.

La Havane et le plaisir de la découvrir à bord d'une vieille américaine. @ C.Gary
La Havane et le plaisir de la découvrir à bord d'une vieille américaine. @ C.Gary

Vol Air France sur la Havane @ DR
Vol Air France sur la Havane @ DR
Le 21 juin 1998, Air France inaugure sa liaison Paris-Charles de Gaulle –
La Havane José-Martí.

L’île caribéenne s’ouvre comme jamais.

 
Quelques mois plus tôt, elle accueillait un Concorde tricolore affrété pour des hommes d'affaires britanniques en visite sur l'île. Longtemps à l'écart, Cuba retrouve vite sa place sur la carte mondiale du tourisme. Air France accompagne la demande de plus en plus forte vers la destination et le 21 juin 1998, elle inaugure un vol hebdomadaire direct entre Paris et la Havane, opéré en Boeing 747-400. Et depuis, le succès de la ligne ne se dément pas : la route devient quotidienne dès la fin 2011. Depuis, les Boeing 777-300 ont remplacé les B 747-400 et Air France continue de relie Paris-Charles de Gaulle à La Havane à raison d’un vol par jour.  Et si on ajoute les trois liaisons hebdomadaires départ d’Amsterdam-Schiphol proposées par KLM, le groupe Air France-KLM se positionne comme le leader européen de la desserte, en proposant 10 vols hebdomadaires pour son programme été 2019.
 
https://www.airfrance.fr/guide-voyage/la-havane

 
 

Air France se distingue de ses concurrents en proposant des cabines plus spacieuses et modernes en classe Business et Economy sur les Boeing 777/200. @ Air France et DR
Air France se distingue de ses concurrents en proposant des cabines plus spacieuses et modernes en classe Business et Economy sur les Boeing 777/200. @ Air France et DR
Plus d'infos

 
Y aller
 

Air France se distingue de ses concurrents en proposant des cabines plus spacieuses et modernes en classe Business et Economy sur les Boeing 777/200 qui assurent 4 des 11 vols hebdomadaires vers la capitale cubaine.

Vols à partir de 570 euros

https://www.airfrance.fr/vols/paris+la-havane



 

Des images représentant la Havane sur toutes ses facettes... - Cigares, évènement avec les 500 ans de l'île, ses musées, ses hôtels et la célèbre balade sur le Malecon , lieu de rendez-vous des cubains. @ C.Gary et DR
Des images représentant la Havane sur toutes ses facettes... - Cigares, évènement avec les 500 ans de l'île, ses musées, ses hôtels et la célèbre balade sur le Malecon , lieu de rendez-vous des cubains. @ C.Gary et DR
Pour en savoir plus




Maison de Victor Hugo
Calle O’Reilly, # 311, entre Habana y Aguiar
Habana Vieja
Tel : 7 866 75 90




Muséeo napoleonico
Calle San Miguel, au numéro 1159

https://www.napoleon.org/magazine/lieux/museo-napoleonico-cuba/


Se loger


Hôtel boutique Malecon 633.
Dans une créativité faite de récup à la façon cubaine, chaque étage profite d’une terrasse face à la mer. Les 5 chambres évoquent 5 époques et leur style de la capitale. Idéal pour une immersion dans l’ambiance locale avec un accueil chaleureux et un brunch délicieux.
Avenida Malecon 663
Centro Habana
Tél. : 53 7 860 1459

www.malecon663.com


Se régaler


Café Europa.

Un restaurant traditionnel animé par des groupes de musiciens. Prix mini pour la qualité des plats et la belle déco années 20. Délicieuse plancha de fruits de mer avec langouste à 10 euros.
Calle Obispo

 


09/06/2019
Catherine Gary





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 11 Mai 2019 - 18:09 Gujarat, une Inde fascinante et secrète