Reportage

La Nièvre en mode lenteur entre terre et eaux

Prendre son temps, s’imprégner de paysages enchanteurs, suivre les chemins de traverse, voguer sur des eaux calmes... Joli programme de lâcher-prise le temps d’un week-end.

Par Catherine Gary



Decize, une site exceptionnem à la confluence des eaux ; Copyright  OT Decize
Decize, une site exceptionnem à la confluence des eaux ; Copyright OT Decize

Le centre de la ville de Decize, son église et les vestiges de son château  féodal. Copyright Tourisme Nièvre
Le centre de la ville de Decize, son église et les vestiges de son château féodal. Copyright Tourisme Nièvre
Decize sur son rocher à la confluence des eaux
 


Carrefour de voies navigables et d’itinéraires pédestres et cyclables, Decize semble perchée sur l’eau.



Il faut la découvrir à l’heure du marché pour apprécier l’animation qui règne en terrasses au pied de la tour de l’horloge et goûter à la saveur des produits du terroir le long des commerces qui n’ont pas fui comme ailleurs le centre ville.

Il faut aussi se promener le long du canal en repérant la maison natale de Maurice Genevoix que ces paysages inspirèrent.

Au sommet, les vestiges du château racontent la longue histoire locale de cette petite ville au charme provincial et délivrent une vue sur son site exceptionnel entre Loire, vieille Loire, Aron, canal latéral et celui du Nivernais. Cinq voies navigables qui s’y croisent pour le bonheur des plaisanciers.
 

Balade dans la sérénité du canal du Nivernais . Copyright OT Decize
Balade dans la sérénité du canal du Nivernais . Copyright OT Decize

4 pontons, 120 anneaux utilisés à l'année et le petit hôtel du port de La Jonction. Copyright OT Decize
4 pontons, 120 anneaux utilisés à l'année et le petit hôtel du port de La Jonction. Copyright OT Decize
A deux pas, le village portuaire de la Jonction, balcon sur la Loire

 
Cet ancien petit port dédié au traitement du sable a été transformé en port de plaisance de 120 anneaux avec une vieille écluse qui permet de rejoindre le canal du Nivernais et l’un des seuls endroits navigables de la Loire.


Labellisé Pavillon Bleu, sa marina est équipée des meilleurs services, de contrôle aux pontons, d’installations d’accueil, de matériels de pointe et même d’une patinoire en hiver. Les douze chambres de l’hôtel avec vue sur le port ainsi que les gîtes longeant la jetée parmi les bassins de nénuphars invitent à un séjour dans le calme d’une nature préservée.

Au restaurant dont la terrasse donne sur l’alignement des bateaux vous dégustez la cuisine de terroir simple et goûteuse entre terre et canal. Un plaisir pour les adeptes du slow tourisme qui apprécient la navigation et la randonnée sur les sentiers pédestres et cyclables de la voie verte ombragée de grands arbres.

Port de la Jonction; Copyright Catherine Gary
Port de la Jonction; Copyright Catherine Gary

De gauche à droite : L'écluse du port de la Jonction permet de rejoindre le canal du Nivernais ; Balade à pied ou en 2 roues sous les grands arbres de la voie verte Copyright C.Gary
De gauche à droite : L'écluse du port de la Jonction permet de rejoindre le canal du Nivernais ; Balade à pied ou en 2 roues sous les grands arbres de la voie verte Copyright C.Gary
Balades au fil de l’eau ou sous les hautes futaies de la voie verte

 
Ici on vient pour se fondre dans une nature douce et sereine. Peu de dénivelés, des sentiers ombragés et, constamment, la présence de l’eau pour alterner balades et navigation.

Pour ceux qui préfèrent flotter, l’association Les Ligeries, basée au port fluvial de Decize, fait revivre la navigation à l’ancienne. En gabarre de Loire ou en toue cabanée, bateau qui servait autrefois pour le transport et la pêche. On franchit l’écluse avant de rejoindre le canal du Nivernais puis la Loire à hauteur de la confluence de Decize. Quant à l’itinéraire 6 de la voie verte, intégré au réseau Eurovélo, il est facile et permet de découvrir en famille, à pied ou en 2 roues, une nature sauvage le long des chemins de halage et des paysages ligériens…

De gauche à droite : Ancienne line de La Machine , Copyright C.Gary; Reconstitution du dur métier des mineurs le long des sombres boyaux, à 690 mètres sous terre , Copyright C.Gary
De gauche à droite : Ancienne line de La Machine , Copyright C.Gary; Reconstitution du dur métier des mineurs le long des sombres boyaux, à 690 mètres sous terre , Copyright C.Gary
Découvrir l’univers souterrain des gueules noires !
 

La descente dans la mine de La Machine est une expérience marquante qu’éviteront les claustrophobes.


Après avoir descendu un long escalier avec casque et lampe frontale, on se faufile le dos courbé dans de sombres boyaux découvrant le long des parois, en même temps que les veines du minerai, les différents modes d’extraction et de transport souterrain (ânes et chevaux compris) ainsi que les dures conditions de travail des mineurs, ces forçats du charbon qui œuvraient à 700 mètres de profondeur dans une chaleur étouffante, jusqu’à la fermeture de ce puits des Glénons en 1974. Le musée retrace la vie des familles avec de nombreux objets, reconstitutions, photos et témoignages…

Capitainerie de la marina, Copyright  OT Decize
Capitainerie de la marina, Copyright OT Decize

En haut : Decize, la confluence des eaux; En bas : Mine et musée de la mine de La Machine . Copyright OT Decize
En haut : Decize, la confluence des eaux; En bas : Mine et musée de la mine de La Machine . Copyright OT Decize
Plus d'infos

S’informer : 
www.nievre-tourisme.com
Découvrir Decize : www.decize-confluence.fr
Voguer en gabare :
Association Les Ligeries. Promenades d’1 heure environ en été à bord de la Nivernaise ou de la Decizoise. Tarif : 10 euros adulte. Enfants : 5 euros. Gratuit jusqu’à 3 ans.
Tél. : 03 86 25 27 23
Mine et musée de la mine de La Machine :

3 visites par après-midi en basse saison. Tarif adulte : 6 euros. 3 euros pour les -18 ans. Durée de la visite : 2h50 pour les 2 sites.
www.mairie-la-machine.fr/le-musee-de-la-mine

Dormir :
Hôtel ** du Port de Decize . Chambres agréables donnant sur la marina. Gîtes ouverts en haute et basse saison. Tarif de l’hôtel : à partir de 64 euros chambre double. Petit déjeuner : 8 euros

www.port-decize.fr 
Se régaler :
Le Petit Agité. Excellentes viande de bœuf, entre autres, dans un lieu apprécié à juste titre par les Decizois. Très bon accueil.

www.lepetitagite.fr 
Restaurant la Reinette. Le chef a fait ses classes chez Pacaud (L’Ambroisie) et chez Marc Menaud à Vézelay. Ses plats font la part belle à la gastronomie de terroir en la revisitant à sa manière avec des prix très abordables. 
Tél. : 03 86 25 26 20
L’Atelier culinaire. Au centre de Decize, ce petit resto ne désemplit pas. Cuisine généreuse, ambiance chaleureuse et possibilité de participer à des ateliers culinaires.
Tél. : 03 58 06 44 88

www.atelierculinaire-frapiau.fr

 


08/11/2018
Catherine Gary





Nouveau commentaire :
Twitter