lindigo-mag.com
lindigomagcom
lindigomagcom
L’Indigo, e-magazine du tourisme. Un regard différent, original et inédit sur le Voyage.
Actualités du tourisme

Lausanne confirme sa vocation pour les arts et la culture

L’inauguration récente de Plateforme 10 en plein cœur de ville vient compléter la vingtaine de musées, les lieux créatifs, les œuvres d’art urbain qui jalonnent l’espace public et réservent dans les rues perchées sur le lac Léman d’intéressantes surprises.

Par Catherine Gary



Le Musée Olympique @ The Olympic Museum
Le Musée Olympique @ The Olympic Museum
Trois musées majeurs de la ville sont désormais associés en un carrefour des arts futuriste qui se déploie sur plus de 25 000m2, soit la surface de cinq terrains de foot… implantés à proximité des neuf voies de la gare qui vit jadis passer le mythique Venise-Simplon-Orient Express, la Plateforme 10 garde le chiffre symbolique de cette ancienne voie pour marquer sa fidélité au passé hyper actif du quartier. 

Plateforme 10, un défi architectural pour des regards croisés sur l’art

MBCA.  Plateforme 10 @ C.Gary. et  Mudac et Elysee Photo. Plateforme 10 @ C.Gary
MBCA. Plateforme 10 @ C.Gary. et Mudac et Elysee Photo. Plateforme 10 @ C.Gary
Si les deux derniers musées ont été inaugurés le 17 mai dernier le MBCA (Musée cantonal des Beaux-Arts) confié au Estudio barcelonais Barozzi Veiga est sorti de terre en 2019.

Ces deux architectes ont opté pour une référence à l’ancienne halle aux locomotives dans les hautes parois quasi hermétiques et barrées à la verticale de pare-soleil qui protègent les œuvres de la lumière. La deuxième structure, œuvre de l’agence Aires Mateus, abrite à la fois le Mudac (musée de Design et d’Arts appliqués contemporains) et Elysee Photo dédié à la photographie. Ici, le minimalisme s’exprime aussi en lignes très épurées dans un bâtiment barré d’une faille de lumière dont les 1100 tonnes de béton reposent sur trois points d’appui qui semblent flotter sur le sol. Une belle prouesse technique digne d’ingénieurs des Ponts. 

“Destins croisés“  Photo Elysée @ C.gary
“Destins croisés“ Photo Elysée @ C.gary

Trois musées dont le MBCA et une thématique inaugurale : le train

“Voyages imaginaires“ au MBCA @ C. Gary et  “Voyages Imaginaires“ au MBCA Delvaux @ C.Gary
“Voyages imaginaires“ au MBCA @ C. Gary et “Voyages Imaginaires“ au MBCA Delvaux @ C.Gary
Chaque structure avec ses collections de peinture, de photographie et de design s’est accordée aux deux autres dans un thème commun à l’occasion de l’inauguration.

Elles ont choisi l’univers de train, chacune le traitant à sa manière. Le MBCA dans “Voyages imaginaires“ réunit une soixantaine de chefs d’œuvre dont Chirico, Hopper, Delvaux, Magritte, Max Ernst, Severini, Fernand Léger autour de séquences qui font rêver d’un passé ferroviaire déjà lointain ou songer à un futur plus inquiétant. Certaines font l’éloge de la vitesse, d’autres expriment la mélancolie des départs, l’anxiété des solitaires, l’érotisme lié au confinement, l’aventure en des paysages illimités…On ne manquera pas la visite de la collection permanente dont l’exposition donne une riche idée.

“Destins croisés“ à Photo Elysee @ C.Gary
“Destins croisés“ à Photo Elysee @ C.Gary

Photo Elysee et Mudac : au plus près de l’histoire ferroviaire

“ Rencontrons-nous à la gare“ @ C.Gary et  “Rencontrons-nous à la gare“ au Mudac @ C.Gary
“ Rencontrons-nous à la gare“ @ C.Gary et “Rencontrons-nous à la gare“ au Mudac @ C.Gary
C’est la vocation des images même si elles nous jouent parfois des tours. “Destins croisées“ embarque le visiteur dans l’histoire du train qui se confond avec celle de la photographie et du cinéma.

Les frères Lumière et Abel Gance y côtoient les écrivains du voyage ; les enjeux économiques et urbains, les utopies sociétales des Temps Modernes se mêlent ensuite aux avant-gardes du monde post-industriel. Enchantements/désenchantements, trains d’extermination et trains d’accueil, vagabonds du rail et tagueurs subversifs… l’univers du rail a croisé tous ces aspects de la vie. Au très contemporain Mudac ce sont les usagers des voyages qui sont mis en avant avec “Rencontrons-nous à la gare“, un parcours fait d’objets design, d’images en mouvement, de publicités, de clips musicaux, d’installations et d’archives. Cet ensemble hétéroclite dit bien la multiplicité des réalités vécues sur les quais et dans ce monde ferroviaire où les gens se retrouvent, se rencontrent ou se perdent. Un roman de gare, Terre-des-Fins, écrit pour accompagner la visite, fait voyager autrement le visiteur/lecteur en déambulant comme il lui plait dans ce décor.

Entre Lausanne et Vevey le lac Léman s'étend au pied des vignobles en terrasses. @D
Entre Lausanne et Vevey le lac Léman s'étend au pied des vignobles en terrasses. @D

Du côté de chez Chaplin

Chaplin vous accueille dans le vestibule @ C.Gary et Chaplin et Oona assistent à la  projection d'un film de Charlot @ C.Gary
Chaplin vous accueille dans le vestibule @ C.Gary et Chaplin et Oona assistent à la projection d'un film de Charlot @ C.Gary
Pour rendre visite à cette légende du cinéma muet un train vous mène de Lausanne à Vevey le temps de profiter des paysages idylliques entre eaux tranquilles du lac Léman et coteaux de ces vignes de chasselas dont on fait un excellent vin blanc local.

Trente minutes plus tard vous voilà arrivés au Chaplin's World, un monde poétique et très documenté qui retrace la vie de Charlie Chaplin en son manoir de Corsier-sur-Vevey. Victime de la chasse aux sorcières du Maccarthysme qui sévit alors en Amérique c’est là qu’il s’installe en 1952 avec sa femme Oona O’Neill et ses enfants (il en aura 8) jusqu’à sa mort en 1977.  Le manoir, en partenariat avec le Musée Grévin fait revivre les nombreuses personnalités qui sont passées par là, comme Einstein que nous rencontrons au détour de l’une des salles parfaitement réaménagées depuis l’ouverture du musée. Un Charlot plus vrai que nature vous accueille au vestibule dans l’intimité de sa vie familiale. Salon, bureau et bibliothèque, salle à manger et à l'étage les quinze chambres de la famille. Animations interactives, extraits de films, espaces d’immersion, objets personnels (chapeau melon, canne, pantalons déchirés chaussures rapiécées) rythment le parcours. Au Studio hollywoodien après la projection de documents anciens le rideau s’ouvre sur la reconstitution des studios de tournage des Temps Modernes, de la Ruée vers l’or et autres films. On y déambule au milieu de scènes reconstitués et personnages reconstitués. Une jolie fin de visite et qui termine cette visite enchantée avant la découverte du grand parc aux arbres centenaires.

Vielllesse de Charlot dans son jardin @ C.Gary
Vielllesse de Charlot dans son jardin @ C.Gary

La plus belle Collection d’Art Brut est à Lausanne !

Adolf Wölfi Collection Art Brut. @C.Gary  et  Aloïse Collection d'Art Brut @C. Gary
Adolf Wölfi Collection Art Brut. @C.Gary et Aloïse Collection d'Art Brut @C. Gary
C’est au peintre français Jean Dubuffet (1901-1985) que l’on doit le terme Art Brut ainsi que le don de cette collection exceptionnelle à la ville de Lausanne qui l’a hébergée au château de Beaulieu en centre-ville.

Il s’agit ici d’un incontournable de 5000 œuvres, un lieu unique à découvrir en prenant son temps à travers les différents espaces de ce musée pas comme les autres pour rencontrer et être certainement émus et surpris par la richesse et diversité de ces œuvres fascinantes, très colorées et ne répondant à aucune classification possible se référant à l’art pictural. Les modes d’expression en sont très divers- peintures, dessins, collages, objets insolites -, et sont réalisés par des autodidactes à l’écart de toutes normes. Souvent solitaires, marginaux ou victimes de troubles psychiatriques ces artistes improvisés n’ont reçu aucune formation et n’ont d’ailleurs pas cherché la reconnaissance. Ils ont été découverts par Jean Dubuffet, artiste lui-même autodidacte ce qui explique ses trouvailles souvent qualifiées d’“art des fous“ et son rejet de l’“art des musées“. La liste serait longue s’il fallait les mentionner tous car aucun ne ressemble à l’autre, chaque œuvre étant l’expression de fantasmes singuliers. Citons Adolf Wölfi, Aloïse, Paul Amar, Augustin Lesage, Danielle Jacqui, Pascal Désir Maisonneuve, Auguste Walla, Eugenio Santoro… mais chacun fera sa propre rencontre

Le musée Olympique, une institution !

Les torches au Musée Olympique @Jo Museum Colin
Les torches au Musée Olympique @Jo Museum Colin
Capitale Olympique, Lausanne abrite le CIO, Comité International Olympique, depuis 100 ans. Fondé en 1993, le musée a été repensé au top de la modernité en 2013 et fait aussi partie des incontournables dans la ville.


Perché en aplomb du lac Léman, il faut d’abord en gravir les hautes marches jalonnées de sculptures à la gloire de quelques disciplines populaires de l’Olympisme avant d’entrer dans ce temple dédié aux exploits sportifs les plus anciens comme les récents.

Sur trois niveaux, on y découvre le vaste univers des jeux et l’esprit de cette culture olympique depuis ses origines grecques à Olympie jusqu’à nos jours à travers le monde dans une muséographie hyper connectée et interactive qui permet de se prendre au jeu.

Les différentes compétitions se découvrent sur plus de 150 écrans et 1500 objets avec dans l’espace consacré aux trophées les médailles et toutes les torches depuis le redémarrage des jeux en 1936. Passionnant !



C.Gary

Sculptures aux abords du musée Olympique @C. Gary
Sculptures aux abords du musée Olympique @C. Gary

Plus d'infos

Balade et déjeuner sur le Léman en bateau à aubes  @ C.Gar ; La déco du restaurant Nabi.@ C.Gary ;  L'œuvre de Nikki de Saint Phalle au pied du musée Olympique @ C. Gary
Balade et déjeuner sur le Léman en bateau à aubes @ C.Gar ; La déco du restaurant Nabi.@ C.Gary ; L'œuvre de Nikki de Saint Phalle au pied du musée Olympique @ C. Gary
Se renseigner
Informations touristiques de Lausanne et région

www.myvaud.ch  

Y aller :
Ligne TGV Lyria Paris-Lausanne

www.tgv-lyria.com  

Dormir :

Carlton Boutique hôtel Avenue de Cour 4
Excellente adresse à proximité du métro, de la gare donc de Plateforme 10 et du lac Léman, ses chambres sont élégantes et confortables.

www.carltonlausanne.com

Visiter :

Plateforme 10
Expositions Train. Zug.Treno.Tren

https://plateforme10.ch
MBCA
www.wbca.ch
Elysee photo
https://elysee.ch
Mudac
https://mudac.ch
Musée Chaplin
www.chaplinsworld.com/l
Collection de l’Art Brut
www.artbrut.ch
www.artbrut.ch/fr_CH/auteurs/la-collection-de-l-art-brut

 

Croisière sur le Lac Léman @ Lausanne-Tourisme ; La Pinte Besson @ C.Gary ;  Le Nabi au MBCA .@ C.Gary
Croisière sur le Lac Léman @ Lausanne-Tourisme ; La Pinte Besson @ C.Gary ; Le Nabi au MBCA .@ C.Gary
Musée Olympique
https://olympics.com/musee/

A faire !

Croisière gourmande en bateau à aubes Belle Epoque sur le lac Léman.

https://cgn-exclusive.ch/fr/flotte/belle-epoque

Se régaler

Le Nabi
Place de la gare. C’est le restaurant très contemporain du MBCA dont on apprécie la cuisine inventive et les produits très frais dans un décor créatif.

https://www.mcba.ch/cafe-restaurant/

La Pinte Besson
Rue de l’Ale 4
Le plus ancien bistrot de Lausanne fondé en 1790 pour déguster une cuisine de terroir sans façons sur les hauteurs de l’ancien quartier des tanneurs du Flon devenu un quartier trendy et celui de l’animation nocturne.

www.pinte-besson.com

Brasserie de Montbenon
L’une des plus belles terrasses de Lausanne donnant sur ce grand parc. On y déguste une cuisine mêlant tradition et modernité.
Allée Ernest Ansermet 3

https://www.lausanne-tourisme.ch/fr/decouvrir/la-brasserie-de-montbenon/
 

 
 

 


21/07/2022
Catherine Gary





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 14 Septembre 2022 - 14:57 Cubacolor, l’avantage de l’expérience