lindigo-mag.com
Actualités du tourisme

Le Château de Langeais, un surprenant bijou médiéval

Côté ville la forteresse médiévale adoucie de pierre blanche a fière allure, côté jardin son corps de logis annonce déjà la Renaissance. Bienvenue dans ce bijou médiéval entièrement meublé et décoré où fut célébré en secret le mariage de Charles VIII avec Anne de Bretagne. Il s’anime aujourd’hui de nouveaux spectacles, de découvertes et de rencontres inattendues dans le dédale des salles comme dans les jardins.

Par Catherine Gary



Le château coté jardin@ JB Rabouan
Le château coté jardin@ JB Rabouan
Il était une fois un beau château du Val de Loire
 
En 1465 le roi Louis XI ordonne la construction de cette forteresse en plein cœur du village. Surmontée d’un chemin de ronde sur mâchicoulis et toujours accessible pour un panorama sur la ville, elle est flanquée de deux grosses tours et accessible encore par ses deux ponts levis.


Elle doit alors contrôler l’accès à la Loire vers Tours et plus particulièrement vers Plessis-Lès-Tours où réside le roi. La Guerre de Cent ans a pris fin en 1453 mais ces jours funestes demeurent dans toutes les mémoires et on reste prudent car la région est depuis des lustres objet de convoitises. Déjà à la fin du Xè siècle le comte d’Anjou avait fait ériger à cet effet une forteresse dont il ne reste que les vestiges du donjon sur le promontoire coiffant les jardins côté cour.…

Le château de Langeais côté ville @.C. Gary
Le château de Langeais côté ville @.C. Gary

Stéphane Bern conte le mariage d'Anne de Bretagne et Charles VIII@JB Rabouan
Stéphane Bern conte le mariage d'Anne de Bretagne et Charles VIII@JB Rabouan
Stéphane Bern anime les noces rattachant la Bretagne au Royaume de France
 
Pour rendre ce moment historique plus vivant et donner au visiteur l’impression qu’il est immergé dans un moment clé de l’histoire de France, la vingtaine de statues de cire luxueusement parées sont tour à tour mises en avant par des jeux de lumière et les déambulations virtuelles de Stéphane Berne.

Ce passionné d’histoire et de patrimoine  explique le déroulement et les enjeux de cette union qui changea les contours de la France. Il nous apprend que la cérémonie s’est déroulée dans le plus grand secret le 6 décembre 1491 dans cette salle d’apparat et selon les souhaits de Louis XI, le père du marié.  Il s’agit ici d’unir le Duché de Bretagne à la Couronne de France, une terre très convoitée par d’autres puissances. Mais Anne, plus beau parti d’Europe, est déjà mariée “par procuration“ à Maximilien de Habsbourg et l’annulation du mariage n’est pas encore actée.

D’où l’extrême prudence de cette cérémonie qui va mettre les Habsbourg devant le fait accompli. Vanessa Ponte, réalisatrice entre autres de “Secrets d’Histoire“ sur France 2, a eu l’idée et réalisé cette mise en scène avec la complicité de Stéphane Bern.  Une belle réussite. 

Le Château de Langeais doit son renouveau à Jacques Siegfried, grand amateur d’art médiéval qui en devient propriétaire en 1886 et n’aura de cesse de lui redonner son faste d’antan. @JM Laugery et Château de Langeais.
Le Château de Langeais doit son renouveau à Jacques Siegfried, grand amateur d’art médiéval qui en devient propriétaire en 1886 et n’aura de cesse de lui redonner son faste d’antan. @JM Laugery et Château de Langeais.
Un château médiéval parmi les plus riches en décor et mobilier
 
Le château de Louis XI n’ayant jamais eu à faire preuve de ses vertus défensives, il devient rapidement une résidence de luxe où il fait bon vivre ce dont témoigne le grand nombre d’ouvertures sur le parc et les jardins.

Charles IX et Catherine de Médicis y séjourneront de même que Louis XIII en route pour le siège de La Rochelle. Langeais passera entre les mains successives de proches de la Couronne avant d’être acheté par le duc de Luynes puis par un certain Christophe Baron. Mais son renouveau il le doit à Jacques Siegfried, grand amateur d’art médiéval qui en devient propriétaire en 1886 et n’aura de cesse de lui redonner son faste d’antan. Grâce à lui on admire aujourd’hui dans la succession des salles et des chambres un mobilier qui évolue en même temps que la cour.

De mobile elle devient peu à peu sédentaire. Coffres à poignées, chaises et tapisseries se plient, se transportent et se portent avant de devenir de plus lourds voire massifs et fixes. Crédences, buffets, armoires…

Tapisserie de la crucifixion @ JM Laugery
Tapisserie de la crucifixion @ JM Laugery

De gauche à droite : Scène de chasse. La curée @ JM Laugery et Les Preux Chevaliers ici le roi Arthur Léonard de Serres
De gauche à droite : Scène de chasse. La curée @ JM Laugery et Les Preux Chevaliers ici le roi Arthur Léonard de Serres
Le bel âge des tapisseries

Elles décorent mais aussi isolent du froid et affichent la richesse de leur commanditaire. A elles seules les 36 tapisseries de haute lisse château de Langeais méritent un détour.

Leur diversité illustre des thèmes variés et les ateliers qui les ont tissées. D’abord Paris et Arras puis d’Aubusson et Bruges. Laine, soie et fils d’or forment les fameux décors Millefleurs mais aussi les scènes religieuses ou profanes.

Un trésor est à découvrir dans la salle consacrée à la suite des neuf Preux tissée vers 1530 dont sept ont pu être conservées.

Elles honorent les héros de la bible, de l’antiquité et du christianisme qui incarnent le courage, la loyauté et la fidélité. David, Josué, Judas Macchabée, Hector, Alexandre, César, Arthur, Charlemagne, Godefroy de Bouillon. Si quelques couleurs ont souffert de leur âge les tissages proprement dits ne sont pas altérés et le choix des héros à l’époque nous fait mesurer le passage des ans… Une salle est dédiée à l’Atelier du Lissier avec son métier à tisser, les écheveaux de laine, les outils pour la pratique du métier, les matières tinctoriales… de quoi s’initier aux différentes étapes de la conception à la réalisation de ces œuvres d’excellence.

De gauche à droite : La salle du banquet et la dame de compagnie d'Anne de Bretagnequi vous accueille au pont levis @ C.Gary
De gauche à droite : La salle du banquet et la dame de compagnie d'Anne de Bretagnequi vous accueille au pont levis @ C.Gary
Des animations qui vous mettent dans l’ambiance
 
Vous rencontrerez peut-être à l’entrée du pont levis, dans les jardins ou la grande salle du banquet déjà dressée, dans une chambre de parement ou de retrait Jehanne de Kermeur, la dame de compagnie d’Anne de Bretagne et l’officier de bouche du château.

Un duo haut en couleurs et plein d’humour vous fera sourire tout en vous donnant une idée des us et coutumes de la cour médiévale dans leurs joyeuses saynètes. Un spectacle de fauconnerie aura également lieu dans le parc avec possibilité de dialoguer avec le fauconnier.

Spectacle de fauconnerie Rapaces. @ Château de Langeais
Spectacle de fauconnerie Rapaces. @ Château de Langeais

Le Château de Langeais se dresse au coeur du village @C.Gary et Atelier du Lissier @JB Rabouan
Le Château de Langeais se dresse au coeur du village @C.Gary et Atelier du Lissier @JB Rabouan
Plus d’infos







Château de Langeais 

www.chateau-de-langeais.com

Accès au château de Langeais
Gare SNCF de Langeais ou par l’autoroute A85, sortie 7 Langeais




Spectacle de fauconnerie
Du 13 juillet au 26 août, du mardi au jeudi, à 11h30, 14h30, 16h30.

Les invités-surprise au château
Saynètes de Jehanne de Kermeur et lde ’officier de bouche du château.
Du 15 juillet au 29 août, du jeudi au lundi, entre 10h et 13h, puis entre 15h et 18h.

Devenez tisserand 
Du mardi 26 au jeudi 28 octobre, entre 10h et 13h puis entre 14h et 17h.

Présentations historiques
En semaine : 11h, 14h30, 16h

Les week-end et vacances scolaires :
11h, 14h30, 15h30, 16h30
Durée : 20 min.

 


08/05/2021
Catherine Gary





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 12 Septembre 2021 - 17:53 Île de Noirmoutier - Authentique et discrète.