lindigo-mag.com
lindigomagcom
lindigomagcom
L’Indigo, e-magazine du tourisme. Un regard différent, original et inédit sur le Voyage.
Reportage

Lourdes, une halte de foi au cœur des hauts sommets

Elle vit dans la ferveur de ses pèlerins venus du monde entier à moins d’une heure du cirque de Gavarnie, du pic du Midi et du pont d’Espagne sur les hauteurs de Cauterets. L’occasion d’un séjour de haut vol entre nature et spiritualité. Bienvenue dans cette Bigorre inspirée !

Par Catherine Gary



Vue d'ensemble sur le sanctuaire @C.Gary
Vue d'ensemble sur le sanctuaire @C.Gary
Bien sûr, Lourdes on connaît, direz-vous, pas la peine d’y aller si on ne croit pas aux miracles… Pourtant la différence est grande entre y être et en avoir entendu parler. Sachez-le, quel que soit votre état d’esprit vous allez vivre ici une expérience rare. 

Une expérience à vivre à toute heure du jour et de l’année

Le château fort ancien fief des Comtes de Bigorre domine la ville ©P. Vincent-OT Lourdes
Le château fort ancien fief des Comtes de Bigorre domine la ville ©P. Vincent-OT Lourdes
L’imposant château du XIe siècle jadis fief des comtes de Bigorre, les Halles façon Baltard sur la grand place aux terrasses, les ruelles étroites et animées de la ville haute ne donnent pourtant pas une idée de ce qui se passe en contrebas.

Il faut traverser la ville basse, descendre au niveau du Gave de Pau, passer les inévitables boutiques des “marchands du temple“, cavernes d’Ali-Baba regorgeant de pacotilles, médailles, croix, chapelets, vierges fluorescentes, cierges, bougies… avant d’arriver au Sanctuaire. Et là, que l’on croie au ciel ou qu’on n’y croie pas, qu’on participe ou qu’on soit témoin, quelque chose d’unique se passe et vous saisit. Un spectacle pour les non-croyants ou une  manifestation de la foi, cela ne cesse de jour comme de nuit depuis 1858, date des apparitions de la Vierge à Bernadette Soubirous.

Emile Zola de passage dans la ville et pourtant peu enclin à la religion et moins encore aux bondieuseries était saisi à l’époque par cette ambiance mystique. Il en fit un livre, “Lourdes“ sur la fulgurance du phénomène. De nos jours la ferveur est toujours la même au pied du sanctuaire et le pèlerinage de Lourdes reste le plus couru du monde après Rome et Jérusalem en Terre Sainte.

Basilique de l'Immaculée Conception construite sur la grotte.@C.Gary
Basilique de l'Immaculée Conception construite sur la grotte.@C.Gary

Des pèlerins venus du monde entier

La couronne au sommet de la basilique du Rosaire avec vue sur le château. @C.Gary et  Mosaïques de la basilique du Rosaire@ C.Gar
La couronne au sommet de la basilique du Rosaire avec vue sur le château. @C.Gary et Mosaïques de la basilique du Rosaire@ C.Gar
Les prières se font à voix haute, ensemble et dans toutes les langues. Recueillement de la foule, enthousiasme des jeunes, intense espoir des malades.

L’entraide est manifeste par le nombre des aidants, des soignants, des bénévoles reconnaissables à leur tenue qui accompagnent les handicapés…. Touchante ferveur de ces pèlerins de tous âges et de toutes couleurs qui arrivent de si loin pour se recueillir après deux ans de cette pandémie qui a réduit le centre spirituel au silence et à la solitude. La fréquentation des pèlerins n’atteindra peut-être pas encore celle des années phares, comme les 9 millions de visiteurs en 2008 pour le 150e anniversaire des apparitions de la Vierge, mais les hôteliers retrouvent l’espoir de retrouver à nouveau ces clients particuliers du bout du monde, Polonais, Tchèques, Slovaques, Ukrainiens mais aussi Mexicains, Brésiliens, Colombiens, Argentins. Sans oublier les Asiatiques, Indiens, Japonais, Coréens du Sud, Philippins et même Chinois… Avec ses 22 000 lits, Lourdes est la deuxième ville de France après Paris pour sa capacité hôtelière.

Procession aux flambeaux  © P. Vincent  - OT Lourdes
Procession aux flambeaux © P. Vincent - OT Lourdes

Ici l’espoir se vit et la foi se célèbre

BasiliqueSaint PieX @ Pierre Vincent   et  Grotte ©P. Vincent-OT Lourdes
BasiliqueSaint PieX @ Pierre Vincent et Grotte ©P. Vincent-OT Lourdes
Pour se faire une idée de l’ambiance qui règne ici, un conseil. Commencez en journée par la visite du Sanctuaire, 52 hectares dont une grande partie recouvre la dernière-née et immense basilique souterraine ; puis revenez le soir pour voir ou participer à l’impressionnante procession aux flambeaux quotidienne depuis la grotte jusqu’à Notre-Dame du Rosaire.

Des trois basiliques étroitement regroupées la plus ancienne, 1872, celle de l’Immaculée Conception, dite basilique supérieure, se dresse immense sur la grotte en place de la chapelle initiale demandée par la Vierge à Bernadette lors de l’une de ses 18 apparitions. On y admire la double rangée de vitraux, en haut le mystère de l’Immaculée Conception, en bas l’histoire des apparitions. A ses pieds, la basilique du Rosaire, 1889, dont le portail resplendissant de mosaïques illustre le Mystère lumineux voulu par Jean-Paul II pour accueillir devant la statue de la Vierge chaque jour à la nuit tombée les milliers de pèlerins qui arrivent depuis la grotte en procession avec leur cierge allumé. Même éblouissement à l’intérieur dans l’ambiance néo-byzantine des mosaïques. La troisième, la basilique Saint Pie X, est un exploit architectural gigantesque construit sous terre pour des cérémonies rassemblant jusqu’à 25 000 personnes ! Sur de hautes bannières pendues aux voûtes les images de saints, de religieux, de miraculés de Lourdes se succèdent, 70 au total dont la dernière en date, Bernadette Moriau fut reconnue miraculée par l’Église en 2008. Et puis, au pied de la basilique de l’Immaculée Conception, il y a la grotte où des messes sont concélébrées en permanence avec plus loin les piscines alimentées par la source de Bernadette. Des milliers de cierges dont certains pèsent plusieurs kilos brûlent en permanence face à la grotte. Une fois éteints les “feutiers“ gardiens de ces foyers les remplaceront par d’autres innombrables en attente.

Cirque Gavarnie © P. Meyer
Cirque Gavarnie © P. Meyer

Cirque de Gavarnie, l’incontournable

Gavarnie @PMeyer  et Gavarnie @C.Gary
Gavarnie @PMeyer et Gavarnie @C.Gary
Vous êtes ici dans le Parc national des Pyrénées, à la frontière franco-espagnole, au cœur d’un concentré impressionnant de hauts sommets.

Le Mont Perdu, 3352 mètres, le Pic du Marboré, 3248 mètres, le Taillon, 3144 mètres et la fameuse Brèche de Roland que le neveu de Charlemagne poursuivi par les Sarrasins tailla dans la falaise d’un seul coup d’un seul de son épée Durandal pour faire passer son armée. Une légende qui rappelle quelques joyeux souvenirs scolaires… Bienvenue dans la majesté de ce cirque glaciaire pour une autre expérience d’élévation après Lourdes mais ici dans la beauté des sommets. A l’arrivée au village perché de Gavarnie, 1375 m, le cirque glaciaire apparait comme le bout du bout fermant la perspective de ses hauts sommets encore enneigées. Au fur et à mesure qu’on approche sur le chemin longeant le gave qui prend ici sa source on découvre la somptueuse matrice géologique qui peu à peu semble vous encercler de ses flancs gigantesques.  Une muraille de roches de 1700 mètres de haut et 14 kilomètres de circonférence formée à travers les siècles par le lent travail des glaciers quaternaires aujourd’hui disparus, inscrite en 1997 au patrimoine mondial de l’Unesco. En son centre la grande cascade anime le site du haut de ses 413 mètres. De nombreux sentiers balisés aux difficultés variées sont ouverts aux marcheurs. Le plus simple longe la rivière jusqu’au pied de la chute pour une promenade de charme de trois heures aller-retour. Quelques terrasses permettent de se rafraîchir au départ ou à l’arrivée de ces randonnées tout en appréciant dans le silence la beauté des lieux. Mais attention, le site étant victime de son succès en été partez tôt pour éviter la sur-fréquentation ou venez plutôt hors saison.

Pic du Midi dans les nuages©Nicolas Bourgeois
Pic du Midi dans les nuages©Nicolas Bourgeois

Le Pic du midi pour quelques moments de vertige

Panorama ©Regie du Pic du Midi
Panorama ©Regie du Pic du Midi
Autre expérience incontournable si vous séjournez à Lourdes c’est bien sûr le Pic du Midi à moins d’une heure de route.

Cet emblème du parc national des Pyrénées vous fera vivre des impressions de haut vol dès la montée en téléphérique depuis la station de La Mongie avec un départ à 1800 mètres et après une route en lacets et des panoramas à couper le souffle. La cabine vous embraque donc dans le vide le temps d’une montée en altitude avec la surprise de quelques isards, marmottes sorties de leur tanière hivernale et même lamas parfaitement acclimatés depuis quelques années. Au sommet, 2 877 mètres, les terrasses aménagées vous attendent pour quelques expériences choc au pied des observatoires scientifiques qui sont, eux, inaccessibles aux profanes sauf pour les occasions exceptionnelles. Mais le planétarium le plus haut d’Europe et le musée se chargent de vous faire vivre quelques émotions fortes avec immersion dans la carte du ciel et souvenirs de la saga héroïque des premiers astronomes montagnards. Lancez-vous aussi pour quelques pas sur le Ponton dans le Ciel, 12 mètres à tutoyer le vide, tester ses résistances au vertige et garder une photo de votre audace… Un restaurant avec vue sur les sommets sert de bons plats montagnards dans une déco design et 15 chambres sont ouvertes à la réservation (s’y prendre tôt…) pour se réveiller le matin au-dessus des nuages…Enfin, sachez que l’accueil a été pensé pour les personnes handicapées.

Le Lac de Bauge Cauterets ©OT Cauterets
Le Lac de Bauge Cauterets ©OT Cauterets

 

Cauterets-Pont d’Espagne, le bien-être à deux pas des sommets

Le Pont d’Espagne  - @M.Pinaud
Le Pont d’Espagne - @M.Pinaud
On accède à ce site prestigieux en télécabine puis en télésiège et pas besoin d’être un marcheur confirmé une fois là-haut car le dénivelé est déjà effectué.






On admire à l’arrivée le pic du Vignemale, plus haut sommet des Pyrénées françaises avec ses 3298 mètres d’altitude avant 15 minutes d’une marche tranquille jusqu’au lac glacière de Gaube, un petit bout du monde qui se contourne si on veut grimper plus haut vers les sommets.

Redescendre à pied jusqu’à 1500 mètres à travers des forêts de sapins qui rappellent un peu le nord canadien jusqu’au Pont d’Espagne sur l’ancienne voie muletière par laquelle en d’autres temps se faisaient le passage et les échanges commerciaux avec l’Espagne.

Les sentiers enchanteurs serpentent dans une nature préservée où seule la douzaine de cascades rompt le silence dans lequel les isards, les bouquetins, les rapaces vivent en paix…
 

Gare de Cauterets @ M.Pinaud
Gare de Cauterets @ M.Pinaud
Quelques kilomètres plus bas, Cauterets est une halte plaisir et bien-être qui a vu passer à l’époque George Sand, Chateaubriand, Victor Hugo et Juliette Drouet.

Quelques beaux bâtiments Belle Époque rappellent ces fréquentations sélect de curistes venus pour des affections respiratoires ou rhumatologiques. On y vient aussi pour des moments de bien-être aux Bains du Rocher juste à côté des thermes à l’ancienne. Et puis, il y a cette gare étrange tout droit sortie d’un décor de western qui accueillit en 1901 le premier train électrique de France, deux atouts qui lui valent d’être classée monument historique.
 

Plus d'infos

Les Halles sur la grand place  ©P. Vincent -OT Lourdes et  Hotel Belfry&Spa @C.Gary
Les Halles sur la grand place ©P. Vincent -OT Lourdes et Hotel Belfry&Spa @C.Gary
Se renseigner 

Office de tourisme de Lourdes

https://www.lourdes-infotourisme.com

Où dormir
 
L’hôtel Belfry & Spa*****, un établissement historique de 1870 idéalement situé au pied du château et proche du sanctuaire. Seul hôtel cinq étoiles de Lourdes il a été entièrement restauré avec un luxe discret et une belle élégance. Le chef du restaurant gastronomique, Raymond Nördina, travaillé avec Bernard Loiseau et Alain Ducasse.
66 rue de la Grotte. Lourdes

www.belfry.fr

 

Restaurant Les Sans Culottes @C.Gary ;  Restaurant du Grand Hôtel Gallia@Lourdes @C.Gary ; L'Abri du Benques@.C.Gary; Gâteau à la broche.@ C.Gary;  Le jambon de porc noir de Bogorre chez Pierre Sajous  ©P. Vincent-OT Lourdes
Restaurant Les Sans Culottes @C.Gary ; Restaurant du Grand Hôtel Gallia@Lourdes @C.Gary ; L'Abri du Benques@.C.Gary; Gâteau à la broche.@ C.Gary; Le jambon de porc noir de Bogorre chez Pierre Sajous ©P. Vincent-OT Lourdes
Se régaler :
Les Sans Culottes.
Excellent accueil dans ce petit bistrot comme on les aime avec terrasse sur la grand place des Halles. Les produits sont locaux et le chef mise sur leur qualité comme pour son assiette de jambon de porc noir Maison Sajous ou ses chipirons en persillade à la plancha. Déclinaison de truite rose des Pyrénées, crue, cuite et fumée, crème acidulée à l’aneth et tournedos Rossini coiffé de fois gras.
20 place du Champ Commun. Lourdes

https://www.les100culottes.com
Le restaurant gastronomique du Grand hôtel Gallia@Londres
Le décor est somptueux éclairé de sa succession de lustres, avec quelques coins plus privés pour dîner en tête à tête derrière de soyeuses draperies. Service impeccable et dîner dans la grande tradition française d’un Tournedos Rossini et d’une déclinaison de truite rose des Pyrénées, crème acidulée à l’aneth… 
26 Av. Bernadette Soubirous. Lourdes

https://www.hotelgallialondres.com/fr/hotel-romantique-pyrenees
L’Abri du Benques
Au pied des cascades et en pleine nature, ce restaurant est une excellente surprise en redescendant du Pont d’Espagne. Le jeune chef, Julien Canton, vous surprendra par la finesse de sa gastronomie. Tout y est succulent et présenté dans une grande finesse des assortiments.
Route de la Raillère. Cauterets

http://www.benques.com
Le gâteau à la broche, un régal local
Chacun a le secret de son patient façonnage en laissant la pâte couler autour d’un moule conique mais le meilleur est celui de la famille Caussieu à déguster après en avoir vu la fabrication au bord du lac de Lourdes.
Ugolou, chemin du lac.
Contact : 06 52 65 47 59
Le porc noir de Bigorre
Une excellence qui se décline en jambons, saucissons et toutes sortes de pâtés chez Pierre Sajous.

www.pierresajous.com
 
 

Le Ponton dans le ciel @ Christophe Lorsch ;  Bains du rocher Cauterets  @DR ; Miniatures dans le château. @C.Gary
Le Ponton dans le ciel @ Christophe Lorsch ; Bains du rocher Cauterets @DR ; Miniatures dans le château. @C.Gary
Visiter Lourdes :
 

www.lourdes-france.org   
 

Le Château fort et son musée pyrénéen labellisé musée de France
Classé Monument historique il raconte l’histoire de la ville du XIe au XIXe siècle avant d’être racheté par un couple d’Alsaciens, Margalide et Louis Le Bondilier qui y déposent une collection de 15 000 objets couvrant l’intégralité des arts et traditions locales. Les jolis jardins accueillent les différents habitats pyrénéens en miniatures.

www.chateaufort-lourdes.fr
Visiter Gavarnie :
www.valleesdegavarnie.com/ete/ma-destination/gavarnie-gedre    
Visiter Pic du Midi :

www.picdumidi.com    
Visiter Cauterets
. Les Bains du Rocher

www.bains-rocher.fr
. Le Pont d’Espagne
www.cauterets.com
 

 


15/06/2022
Catherine Gary





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 13 Mai 2022 - 17:04 Nice - Mer - soleil et socca !