Reportage

Prague l’inattendue !

Le patrimoine de la vieille ville n’est plus à vanter, il est même victime de son succès. A l’inverse, les voies de traverse invitent à s’aventurer dans le calme d’une Prague moins connue, dans ses quartiers alternatifs, contemporains et design souvent en pleine transformation.

Par Catherine Gary



Colline de Vitkov.Czech Tourism
Colline de Vitkov.Czech Tourism

De gauche à droite : Tour de télévision à Zizkov (Copyright Czech Tourism);  Café dans un jardin à Zizkov  (copyright C.Gary) ; Tombeau Franz Kafka à Zizkov (Copyright Czech Tourism )
De gauche à droite : Tour de télévision à Zizkov (Copyright Czech Tourism); Café dans un jardin à Zizkov (copyright C.Gary) ; Tombeau Franz Kafka à Zizkov (Copyright Czech Tourism )
Zizkov, quartier ouvrier tourné vers la modernité

Si le 1er arrondissement correspond à la vieille ville et au patrimoine le plus ancien, les quartiers 2 et 3, plus à l’est, réservent des surprises aux non conformistes.

A Zizkov ont d’abord été plantées les premières vignes avant de laisser place aux bâtiments ouvriers quand Prague a vu sa population augmenter. Malgré quelques façades délabrées le quartier a échappé à la démolition grâce à la Révolution de velours et devient aujourd’hui l’un des fiefs préférés des artistes et des étudiants. On y croise, ici une église protestante à l’architecture cubiste, là une tour de télévision d’époque communiste, la plus haute tour du pays d’où le panorama sur la ville mérite une ascension, tandis qu’à côté, dans le nouveau cimetière juif, repose Franz Kafka… Le quartier réserve bien des surprises. On peut crapahuter jusqu’au sommet de la colline Vitkov et son musée d’histoire de la République tchèque flanqué d’une statue équestre qu’on dit ici la plus haute du monde. Mais c’est en contrebas que l’ambiance nouvelle s’exprime, indifférente aux honneurs militaires. Les cafés verts ou “anticapitalistes“, les petits restos en plein air y accueillent les concerts improvisés. 

Jiřiho Poděbrad et son étonnante église du Sacré-Cœur, l’édifice sacré le plus important de Prague. (Copyright Czech Tourism)
Jiřiho Poděbrad et son étonnante église du Sacré-Cœur, l’édifice sacré le plus important de Prague. (Copyright Czech Tourism)

De gauche à droite :  Détente dans les bars de  la rue Bořivojova, pour une bière artisanale à 1 euro la pinte (Copyright DR);   Effet cinétique dans le métro. (Copyright C.Gary)
De gauche à droite : Détente dans les bars de la rue Bořivojova, pour une bière artisanale à 1 euro la pinte (Copyright DR); Effet cinétique dans le métro. (Copyright C.Gary)
Vinohrady la bourgeoise devient bobo.
 
Construite dans les années 30, elle mélange à loisir les influences art nouveau, néo-baroque ou éclectique, en particulier le long des rues rues Polska et Chopinova.

Son charme attire particulièrement les expatriés pour les vastes parcs et jardins où se balader loin des foules de la vieille ville. Comme sur la place Jiřiho Poděbrad et son étonnante église du Sacré-Coeur qui est sans nul doute le plus important édifice sacré du 20ème siècle à Prague.  Construit dans les années 30 et inspiré des premières basiliques chrétiennes, il fait l’admiration des fans d’architecture. Tout autour, en soirée les bars à vins s’animent jusque dans la rue. On s’y installe pour un verre de blanc souvent excellent ou, autour de la rue Bořivojova, pour une bière artisanale à 1 euro la pinte. 

DOX -  A l'intérieur du dirigeable, une vaste salle de conférence. (Copyright C.Gary)
DOX - A l'intérieur du dirigeable, une vaste salle de conférence. (Copyright C.Gary)

Kupka, le peintre pragois au Musée d'art moderne (Copyright C.Gary)
Kupka, le peintre pragois au Musée d'art moderne (Copyright C.Gary)
A Holešovice, art contemporain, design et mode alternative

Les lieux qui comptent dans la création contemporaine ont trouvé leur point d’ancrage dans cette courbe de la Vltava, sur l’autre rive.

Le Centre d’Art contemporain DOX s’y signale par un étonnant dirigeable géant en bois, Gulliver, enjambant sa toiture et dominant les locaux de cette ancienne usine réhabilitée. A l’intérieur, une immense salle accueille les conférences dans une lumière filtrée par les milliers de lattes tandis que des expositions avant-gardistes se suivent toute l’année dans les salles immaculées, abordant sans concessions les grands problèmes actuels. Un peu plus loin, le Palais des foires et expositions, dont les dimensions colossales fonctionnalistes ont à l’époque séduit Le Corbusier, est aujourd’hui le Musée d’art moderne de la ville. Y sont exposés les peintres emblématiques de Prague, Mucha et Kupka, mais aussi l’école tchèque du XXè siècle et une collection réunissant les grands maîtres de l’art moderne. Quant aux amateurs d’art verrier, ils se dirigeront vers le showroom de LASVIT, célèbre dans le monde pour ses éclairages XXL, ses sculptures lumineuses monumentales et ses objets décoratifs conçus avec des artistes de renom. Et pour le fun, Vnitroblock, installé dans une ancienne friche industrielle, est le lieu où se poser pour shopper mode et design en traînant dans les cafés et en grignotant vegan.

Palais industriel où s'installe chaque année le Designblok.(Copyright C.Gary)
Palais industriel où s'installe chaque année le Designblok.(Copyright C.Gary)

Défilé mode au Designblok. (Copyright C.Gary)
Défilé mode au Designblok. (Copyright C.Gary)
" Designblok ", le Salon du design qui cartonne
 
Chaque année en octobre Holešovice devient aussi l’épicentre des créateurs de mobilier, objets déco, bijoux, mode.

La grande fête du design s’installe au Palais industriel, à l’écart du centre ville certes, mais facile d’accès par le tram. L’occasion pour les visiteurs novices de découvrir l’architecture de ces bâtiments fin XIXè siècle érigés pour la grande exposition pragoise de 1891. Cette année, la thématique du Designblok tournait autour du “Repas, source d’énergie pour le corps et l’âme“. Elle a été confiée aux grandes vedettes tchèques du design que sont Maxim Velcovsky et Veronika Jirouskova.

Pour accompagner cette manifestation, galeries, ateliers et showrooms du centre ville s’en sont donné à cœur joie pour décliner le thème. Un beau succès et l’occasion de dynamiser cette ville au patrimoine profane et religieux chargé d’histoire.
 

Designer au Designblok; (Copyright C.Gary)
Designer au Designblok; (Copyright C.Gary)

De gauche à droite : Boutique à Vnitroblock (Copyright C.Gary); Atelier culinaire avec Chefparade (Copyright C.Gary)
De gauche à droite : Boutique à Vnitroblock (Copyright C.Gary); Atelier culinaire avec Chefparade (Copyright C.Gary)
Plus d'infos
 
Y aller
Czech airlines propose 6vols/j en partage avec Air France

www.csa.cz/ca-fr/
Visites à Holešovice 
Vnitroblock

www.facebook.com/vnitroblock
DOX 
www.dox.cz
Palais des foires et expositions 
Dukelskych hrdinu 47

http://czechtourism.com/fr/c/prague-veletrzni-palace/
LASVIT 
www.lasvit.com

 

De gauche à droite : Hall d' accueil à l'hôtel Motel One (Copyright DR); Une des magnifiques salles du Café Impérial. (Copyright DR)
De gauche à droite : Hall d' accueil à l'hôtel Motel One (Copyright DR); Une des magnifiques salles du Café Impérial. (Copyright DR)
Dormir 
Hôtel Motel One
Excellente adresse tout près de la Vieille ville. Moderne et pratique.
Na Porici 1048/30

www.motel-one.com/fr/hotels/prague/
Se régaler 
Café impérial.
Une splendeur de restaurant des années 1915 avec façade Art déco et incroyable décor éclectique pour un dîner très raffiné.

www.cafeimperial.cz/en/
Bistro Phill’s Corner.
Décor très contemporain, cuisine épurée et goûteuse idéale à midi.

https://phillscorner.cz


27/12/2017
Catherine Gary





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 21 Avril 2018 - 16:13 De Lorient à Groix - une fugue de Printemps.

Mercredi 18 Avril 2018 - 22:18 Prenez le large, cap sur Guernesey !