lindigo-mag.com
lindigomagcom
lindigomagcom
L’Indigo, e-magazine du tourisme. Un regard différent, original et inédit sur les Voyages.
Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager cet article
Reportage

Route du Rhum - sept guadeloupéens à la barre

Avec sept marins solitaires engagés dans la course et une présence sans précédent sur le village de départ à Saint-Malo et sur celui d’arrivée à Pointe-à-Pitre, du 11 novembre au 4 décembre, le Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe (CTIG) compte bien faire découvrir aux visiteurs tous les charmes de l’archipel.

Par David Raynal



Thibaut Vauchel-Camus (Solidaires En Peloton – ARSEP, Ocean Fifty) @ Yvan Zedda
Thibaut Vauchel-Camus (Solidaires En Peloton – ARSEP, Ocean Fifty) @ Yvan Zedda
Donner la sensation de prendre le large avec les skippers le 09 novembre, c’est la mission que s’est donné le Comité du Tourisme des Îles de Guadeloupe sur le village de départ de la course à Saint-Malo du 25 octobre au 06 novembre ! 

Pendant près de deux semaines, le CTIG a reçu en Bretagne les visiteurs sur un stand de 250m² afin de promouvoir la destination aux côtés de Miss Guadeloupe 2022, Indira Ampiot, et de 17 partenaires co-exposants dont le Parc National de la Guadeloupe, le Jardin Botanique de Deshaies, Les Heures Saines, Corsair, Hertz ou encore l’Horlogerie Halchimy, le Mémorial ACTe, la CCI des îles de Guadeloupe, la Fédération du Tourisme de Proximité, l’association des restaurateurs, Guadeloupe Passion Caraïbes etc.

Le Mémorial ACTe est une institution culturelle dédiée à l’histoire, au patrimoine et à la mémoire de la traite négrière, de l’esclavage et de ses abolitions, a été inauguré le 10 mai 2015.  @ DR CTIG
Le Mémorial ACTe est une institution culturelle dédiée à l’histoire, au patrimoine et à la mémoire de la traite négrière, de l’esclavage et de ses abolitions, a été inauguré le 10 mai 2015. @ DR CTIG

Arrivée des skippers

Yoann Richomme vainqueur en 2018 en Class40 @Alexis Courcoux @ DR
Yoann Richomme vainqueur en 2018 en Class40 @Alexis Courcoux @ DR
Après un départ décalé de dimanche à mercredi pour cause de mauvaises conditions climatiques, le CTIG s’attache désormais à célébrer l’arrivée des skippers, du premier au dernier, sur son territoire, du 11 novembre au 4 décembre 2022.


A cet égard, Maïté Marie-Antoinette, directrice du développement des marchés de la demande du CTIG, déclare : « Nous avons à cœur de participer à cette course à voile mythique. Cet événement est une façon d’entretenir le lien chaleureux entre l’Hexagone et les Îles de Guadeloupe. Il permet également de continuer à faire rêver les millions de visiteurs attendus en présentant les multiples facettes de l’archipel dans une ambiance festive, propre à notre destination ! »

A Pointe-à-Pitre, un stand de 72m² sera installé au Mémorial ACTe le Centre caribéen d'expressions et de mémoire de la Traite et de l’Esclavage, en compagnie de 7 partenaires co-exposants (CARL, le Fédération du Tourisme de Proximité, MACTe, Le Nord Guadeloupe, UPAT, CAGSC). L’occasion de valoriser les nombreuses activités touristiques de la destination auprès de tous les visiteurs. Goodies et brochures seront à disposition sur l’espace. 

David Ducosson (Trilogik-Dys de Cœur, Rhum Multi)@ DR RDR 2022
David Ducosson (Trilogik-Dys de Cœur, Rhum Multi)@ DR RDR 2022

Les skippers guadeloupéens dans le grand bain

Thibaut Vauchel-Camus (Solidaires En Peloton – ARSEP, Ocean Fifty) @ DR RDR 2022
Thibaut Vauchel-Camus (Solidaires En Peloton – ARSEP, Ocean Fifty) @ DR RDR 2022
Pour les marins guadeloupéens, ce sont logiquement les arrivées qui restent gravées dans les mémoires.

David Ducosson (Trilogik-Dys de Cœur, Rhum Multi) dit « en avoir vécu beaucoup », Willy Bissainte (Tradisyon Gwadloup, Rhum Mono) assure « vivre cette course depuis l’enfance ». Thibaut Vauchel-Camus (Solidaires En Peloton – ARSEP, Ocean Fifty) et Damien Seguin (Groupe APICIL, IMOCA), qui ont tous les deux grandi en Guadeloupe, se souviennent de l’arrivée majestueuse de Florence Arthaud en 1990. Thibaut évoque les cours qu’il séchait en 5 pour ne rien rater, Damien de « la chasse aux autographes avec son frère ».

Au total, ce sont cette année sept skippers guadeloupéens qui tenteront de faire la traversée au départ de la Bretagne, le 09 novembre prochain. Sept ambassadeurs des Antilles, sept trajectoires de vie, sept ambitions aussi. Thibaut Vauchel-Camus, deux Route du Rhum - Destination Guadeloupe au compteur et un podium en 2018, fait légitimement partie des favoris en Ocean Fifty (50 pieds soit 15 mètres de long). « J’ai envie de gagner, même si je sais que je ne suis pas le seul », s’amuse-t-il. Damien Seguin, qui a pris la barre du bateau vainqueur du dernier Vendée Globe (Maître Coq IV), espère une belle place d’honneur en IMOCA. « J’ai terminé 10e (en 2010, Class40), 8e (en 2014), 6e (en 2018, IMOCA). À chaque fois, je gagne deux places ! »

L'arrivée d'Armel Tripon en Multi50 en 2018@ DR-RDR2018
L'arrivée d'Armel Tripon en Multi50 en 2018@ DR-RDR2018

Matériaux recyclables

Sacha Daunar (Bateau Cit’Hôtel-Région Guadeloupe, 32 ans et engagé en IMOCA), Rodolphe Sepho @ DR RDR 2022
Sacha Daunar (Bateau Cit’Hôtel-Région Guadeloupe, 32 ans et engagé en IMOCA), Rodolphe Sepho @ DR RDR 2022
Également engagé en IMOCA, Rodolphe Sepho (Rêve de large – Région Guadeloupe) s’élance dans le grand bain en rêvant de Vendée Globe.

« Je rejoins la catégorie des stars, explique-t-il. Je veux franchir un palier avec un nouveau bateau, plus visible, plus spectaculaire et au sein d’une classe davantage visible et médiatisée. » Chez les Class40, Kéni Piperol (Capt’ain Alternance) est à 26 ans l’étoile montante de la course au large guadeloupéenne. « Pour cette première participation, je coche un peu toutes les cases avec un projet performant et un bateau innovant construit en matériaux recyclables », explique-t-il. Dans la même classe, Sacha Daunar (Bateau Cit’Hôtel-Région Guadeloupe, 32 ans), originaire de Martinique et disposant de solides attaches en Guadeloupe, souhaite réaliser « son rêve d’enfance ». En Rhum Multi, David Ducosson a, quant à lui, été longtemps préparateur et il aspire, après la course, à proposer des sorties en mer à bord de son bateau. Il confie à propos de sa deuxième participation : « à un moment, je me suis dit que je n’étais pas plus mauvais qu’un autre. Alors pourquoi pas moi ? ». Réponse dans quelques jours ou semaines…

Une histoire tumultueuse

Kéni Piperol peut se targuer de cinq podiums en six participations (de 1998 à 2018). @ Delphine Trentacosta
Kéni Piperol peut se targuer de cinq podiums en six participations (de 1998 à 2018). @ Delphine Trentacosta
Le rêve de traverser l’Atlantique et de s’offrir une arrivée forcément joyeuse « à domicile » est plus que jamais présent dans la tête des skippers caribéens. Y parvenir serait une façon aussi de poursuivre l’histoire parfois tumultueuse entre les Guadeloupéens et la Route du Rhum.

Ils sont ainsi 12 marins à s’être jusqu’ici élancés au fil des 11 premières éditions. En 1978, Jacques Palasset démâte à mi-parcours et est porté disparu, la faute à une absence de moyen de communication à bord. Sa femme reçoit alors de nombreux messages de condoléances avant que Jacques débarque en Guadeloupe après 34 jours de navigation ! Claude Bistoquet, lui, s’était échoué sur les hauts fonds à proximité de l’arrivée (1990) avant de chavirer quatre ans plus tard. De son côté, Luc Coquelin, actuel mentor de Kéni Piperol, peut se targuer de cinq podiums en six participations (de 1998 à 2018). Parmi les premiers marins ultramarins à tenter l’aventure, il y a Philippe Fiston dans la catégorie reine des IMOCA de 18 mètres (60 pieds),  Philippe Chevalier, unique vainqueur guadeloupéen en Classe 1 en 2006) et Christine Monlouis, première guadeloupéenne engagée en 2010. Le club des sept navigateurs solitaires qui s’élance mercredi prochain  à l’assaut des éléments est bien disposé à écrire une nouvelle page de ce récit transatlantique.

Du 12 novembre au 04 décembre : 3 villages d'arrivées (Basse-Terre, Pointe-à-Pitre avec le Mémorial ACTe et la marina de Bas-du-Fort. 80 000 visiteurs attendus.Guadeloupe @AURELIEN BRUSINI
Du 12 novembre au 04 décembre : 3 villages d'arrivées (Basse-Terre, Pointe-à-Pitre avec le Mémorial ACTe et la marina de Bas-du-Fort. 80 000 visiteurs attendus.Guadeloupe @AURELIEN BRUSINI

Plus d'infos

Explorez tout ce que les Îles de Guadeloupe ont à offrir sur le site ou les réseaux sociaux : 


https://www.lesilesdeguadeloupe.com/tourisme/fr-fr 
Instagram, Youtube, Twitter et Facebook.
 


10/11/2022
David Raynal





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 16 Juillet 2024 - 14:31 De La Rochelle à l’île de Ré

Dimanche 2 Juin 2024 - 15:06 Liège l’insolite cité wallonne