Reportage

Aubagne, écriture cinéma et nature sauvage sous le regard de Pagnol !

Aubagne et Pagnol sont indissociables. L’écrivain-cinéaste y est né et a puisé son inspiration dans les collines qui l’entourent. Il rêve de cinéma. Et pour créer des studios il achète autour d’Aubagne, sa ville natale, 25 hectares de garrigue, les Barres de Saint-Esprit et le vallon de Marcelin.

Par André Degon



Sentier Marcel Pagnol au loin la colline le Garlaban d'une hauteur de 714 m
Sentier Marcel Pagnol au loin la colline le Garlaban d'une hauteur de 714 m
En 1928, Marcel Pagnol triomphe à Paris avec "Topaze". Dans la lancée, il écrit coup sur coup "Marius" en 1929 et "Fanny " en 1930 joués par une pléiade d’artistes méridionaux dont le truculent Raimu. C’est la gloire. La même année, son ami, le comédien Pierre Blanchar sous contrat avec la Paramount à Londres, le convainc d’adapter la trilogie à l’écran. « Tu verras, le cinéma, c’est l’avenir ».

 Quand souffle l’esprit des collines du Garlaban…

 Il adapte alors ses pièces, décide de revenir à Marseille pour créer des studios et achète autour d’Aubagne, sa ville natale, 25 hectares de garrigue, les Barres de Saint-Esprit et le vallon de Marcelin. S’il ne construit pas le Hollywood de ses rêves, Pagnol utilise néanmoins cette nature sauvage au pied du Garlaban pour tourner les extérieurs de ses films, notamment "Angèle" en 1934 qui va révéler un certain Fernand Contandin, le futur Fernandel.
Georges Mérentier, secrétaire des Amis du vieil Aubagne et guide accompagnateur raconte avec gourmandise : « Pagnol tournait l’été, et comme les cigales couvraient la bande-son, il avait fait placer des hommes dans les pins, chacun muni d’un morceau de bois. A son signal, tous tapaient pour obtenir deux minutes de silence ». On imagine les machinos qui devaient monter dans le vallon des caméras de 80kg sous le soleil. Aujourd’hui, rien n’a changé depuis l’époque de" la Gloire de mon père"  telles des reliques. Notamment  les ruines de la maison d’Angèle  près du puit où a été tourné  " La fille du puisatier."

Portrait de Marcel Pagnol, petite ville d'Aubagne, Château de la Buzine
Portrait de Marcel Pagnol, petite ville d'Aubagne, Château de la Buzine
C’est en partant de la ferme de la Font de Mai, une ancienne propriété agricole restaurée où il est possible de déjeuner (lire encadré) qu’on atteint les sentiers pédestres dans les collines que domine, du haut de ses 714 mètres, le Garlaban. Ces circuits créés en 1975  par Georges Berni, journaliste et ami de Pagnol, un an après sa mort, conduisent à tous les lieux de tournage. Il existe même un « sentier Pierre Tchernia  ». Un hommage dédié au présentateur par Pagnol lui-même .

Après avoir dépassé le mas de Massacan, on atteint les Barres de Saint-Esprit où subsistent encore les vestiges du village d’Aubignanne que l’écrivain-cinéaste fit construire par son ami maçon, Marius Broquier pour le tournage de "Regain".

En redescendant vers Marseille, le château de la Buzine l'une des plus anciennes bastides de la région qui a inspiré l'écrivain pour son roman  « Le château de ma mère ». Il l'achète en 1941 pour en faire  la cité du cinéma ,mais la guerre en a décidé autrement. Repris par la ville de Marseille le château est devenu aujourd'hui  la  Maison des cinématographies de la Méditerranée.
 

Le petit monde de Marcel Pagnol
Le petit monde de Marcel Pagnol
Aubagne, terre d’argile depuis l'Antiquité des potiers et santonniers

C’est dans la vieille ville qu'on découvre l’âme d’Aubagne, autour de l’ancienne place médiévale d’où partent les ruelles étroites qui montent à l’église Saint-Sauveur en passant par la Tour de l’horloge. Sur les façades colorées ressortent les balcons en fer forgé. Ces couleurs ocre rappellent que nous sommes en terre d’argile.

Depuis l’Antiquité, le pays d’Aubagne est le berceau d’une longue tradition du travail de l’argile. Aujourd’hui, plus de quarante cinq ateliers de potiers, céramistes ou santonniers déclinent leur savoir-faire.

Un art qu'on retrouve dans Le petit monde de Marcel Pagnol, un ensemble de deux cent santons furent créés après le décès de l'écrivain. Ce travail réalisé par les santonniers, Marius Chave et Daniel Scaturro ,met en scène les principaux personnages des pièces de théâtre et des films de l’auteur  : César sous les traits de Raimu, Marius ceux de Pierre Fresnay,  quant au Schpountz c'est à Fernandel qu'il ressemble. Deux scènes mythiques  y sont  représentées : la partie de cartes et la partie de boules.


Pourtant cet ensemble unique mériterait d’être abrité dans un endroit plus approprié que cet inesthétique bâtiment en béton. Car tout l’univers de Pagnol est là avec tendresse, bonheur et simplicité. Et les thèmes qu’il traite dans ses œuvres sont universels. Voila pourquoi Pagnol est immortel, l’Académie française, qui l’a reçu en 1946 , ne s’y est pas trompée.
A.D.


Square Arnaud Mathieu et quartier de l'Horloge à Aubagne
Square Arnaud Mathieu et quartier de l'Horloge à Aubagne
Où séjourner

Le mas des amandiers
chemin de la Font de Mai
13400 Aubagne.
Tel. : 04 42 03 93 87.
Deux belles chambres (de taille différente) de style provençal, en pleine nature dans le massif du Garlaban. Chaleureux accueil de Geneviève Cusant. Petit-déjeuner sur la terrasse, face à la piscine. Du 1er avril au 30 septembre : 90 et 125 euros ; du 1er octobre au 31 mars : 80 et 100 euros.
www.lemasdesamandiers.net



Où se restaurer

 Les Aromes, 8, rue Moussard
13400 Aubagne
Tel. : 04 42 03 72 93
Une belle adresse Bib Michelin où Yannick Besset au piano propose une cuisine du marché où les produits locaux ont la part belle. Formule à 24 euros le midi, menu à 29 euros.
www.lesaromes.vpweb.fr ..
La Restanque, place du village13360 Roquevaire
Tel. : 04 42 04 21 78
Cuisine traditionnelle au feu de bois. Sans prétention et convivial. Formule le midi à partir de 13 euros (deux plats), menus de 27 à 39 euros. Grande terrasse.
www.restaurant-la-restanque.com ..
La ferme de la Font de Mai 
massif du Garlaban
Chez Annie
tel : 04 42 04 04 57.
Repas le midi 35 euros. Réserver.


Maison Natale de Marcel Pagnol
Maison Natale de Marcel Pagnol
A voir

La maison natale de Pagnol
16, cours Barthélemy
13400 Aubagne
Au rez-de-chaussée, on peut découvrir  deux espaces : l’appartement de la famille Pagnol et une salle d’exposition (lettres, objets, tableaux…)

Le Petit Monde de Marcel Pagnol
Esplanade de Gaulle
Tel. : 04 42 03 49 98.

Le château de  la Buzine
56, traverse de la Buzine
13011 Marseille.
Tel. : 04 91 45 27 60
www.chateaudelabuzine.com/
 


Pour en savoir plus

Office intercommunal du Pays d’Aubagne et de l’Etoile
04 42 03 49 98
www.tourisme-paysdaubagne.

Bouches-du-Rhône Tourisme
Tél 04 91 13 84 13
www.visitprovence.com

Domaine Agricole de la ferme Font de Mai devant la colline du Garlaban
Domaine Agricole de la ferme Font de Mai devant la colline du Garlaban


09/12/2012
André Degon





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 25 Juillet 2017 - 19:23 Gien la discrète se découvre au fil de l’eau