Reportage

Dynafrica : un centre pour la culture africaine en France

Fondée en 2010 par la volonté de jeunes Français issus de la diversité, l’association Dynafrica a pour ambition de permettre la création du premier « Centre des Cultures et des mémoires africaines en France ». Rencontre avec Amadou Cissokho, le président de l’association et deux des trois architectes en charge du projet Anthony Niaty-Mouamba et François Johannes Codjo.

Reportage vidéo Yann Menguy et texte David Raynal



« Pour une Afrique présente dans le paysage culturel français, nous devons montrer face à ce projet une véritable solidarité africaine » affirme Amadou Cissokho le jeune et enthousiaste président de l’association Dynafrica. Fondée en 2010, cette association française loi 1901 s’est  donné pour ambition, en plus de l’organisation de plusieurs manifestations culturelles, de construire le premier « Centre des Cultures et des mémoires africaines en France ».

De gauche à droite : les architectes Anthony Niaty-Mouamba et François Johannes Codjo ; Le président de l'Association Dynafrica Amadou Cissokho  (photos David Raynal)
De gauche à droite : les architectes Anthony Niaty-Mouamba et François Johannes Codjo ; Le président de l'Association Dynafrica Amadou Cissokho (photos David Raynal)
L’objectif de ce projet ambitieux est de faire converger en un seul lieu, différents acteurs culturels et économiques africains présents sur le territoire français, mais aussi à l’étranger.


Un lieu tout public, qui permettra de prendre conscience de l’extrême richesse du continent africain, de ses atouts pour le futur, et de l’intérêt de poursuivre un échange fondé sur une meilleure compréhension de ses différentes cultures.



« Notre objectif par la création de ce lieu est de créer une réflexion, d’accompagner et de mener des actions de coopération afin de mettre en œuvre des dispositifs associant tous les acteurs culturels » renchérit Amadou Cissokho.



 

Coupes et plans du projet généré par l'Association Dynafrica  du  Centre des Cultures et des mémoires africaines en France et réalisé par le cabinet d'architecture CofArchi   (photos et plans www.cof-archi.com)
Coupes et plans du projet généré par l'Association Dynafrica du Centre des Cultures et des mémoires africaines en France et réalisé par le cabinet d'architecture CofArchi (photos et plans www.cof-archi.com)
Construit sur un site parisien encore à définir, cet édifice polyvalent dont l’architecture symbolique se veut résolument d’inspiration africaine, regroupera sur cinq niveaux différents pôles thématiques (artistiques, éducatifs, économiques, culturels, associatifs). Le bâtiment qui devrait être composé de plusieurs grandes salles d’exposition, d’un auditorium, d’une bibliothèque, d’une galerie marchande, d’un cinéma, ou encore d’un restaurant, voudrait à terme s’imposer comme un espace de coopération, de rencontres et de démocratie culturelle entre la France et l’Afrique. A l’image peut-être, mais dans une acception plus large, de ce qui existe déjà dans la capitale avec l’Institut du Monde Arabe.
 

De gauche à droite : Logo Association Dynafrica;  Vue du volume; Vue sur l'entrée principale (photos et plans www.cof-archi.com)
De gauche à droite : Logo Association Dynafrica; Vue du volume; Vue sur l'entrée principale (photos et plans www.cof-archi.com)
Plus d'infos

Association Dynafrica
52 rue de Malte
75011 Paris
Tel : 07 70 966 275
Courriel : contact@dynafrica.com
www.dynafrica.com
Cabinet d'architectes
www.cof-archi.com
courriel : cofranco1@yahoo.fr
Tél. 09.54.03.02.72

Vue sur l'entrée principale du projet Centre des Cultures et des mémoires africaines en France (photo www.cof-archi.com)
Vue sur l'entrée principale du projet Centre des Cultures et des mémoires africaines en France (photo www.cof-archi.com)


03/10/2013
Yann Menguy et David Raynal





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 20 Avril 2017 - 16:35 Au pays de Don Quijote de La Mancha

Lundi 20 Mars 2017 - 23:26 Irlande : Dingle pour les fines gueules

Dimanche 12 Mars 2017 - 20:32 A Corsier-sur-Vevey, Chaplin est de retour !