Reportage

L'Ouest australien, la dernière frontière ...

Région du bout du monde encore peu fréquentée par les touristes, l'Ouest australien devient une nouvelle destination pour les amoureux de grands espaces, de nature sauvage et d'authenticité. Craig Haslam fait partie de ces pionniers qui ont permis d'ouvrir la destination aux voyageurs.

Reportage et photos Patrick Cros



A la rencontre du requin blanc organisée par l'opérateur local Calypso Star, à deux heures de bateau de Port Lincoln (South Australia) et à 40 minutes d'avion d'Adélaide ©Patrick Cros
A la rencontre du requin blanc organisée par l'opérateur local Calypso Star, à deux heures de bateau de Port Lincoln (South Australia) et à 40 minutes d'avion d'Adélaide ©Patrick Cros
Le requin blanc frôle la cage d'acier, superbe et inquiétant. Cette rencontre insolite, organisé par l'opérateur local Calypso Star, à deux heures de bateau de Port Lincoln (South Australia) et à 40 minutes d'avion d'Adélaide, symbolise la richesse naturelle de cette région sauvage qui s'étend à l'ouest jusqu'à Perth (Western Australia), puis au nord jusqu'au Kimberley.

Tout au long des 2000 kilomètres de côte qui font face à l'océan austral, dunes géantes, immenses plages de sable blanc, et falaises sans fin se succèdent, donnant aux paysages toute sa dimension... démesurée.

"L'Ouest australien possède un énorme potentiel, tout y est plus grand, plus authentique". Aurélia Devilliers, responsable production chez Australie Tours, plante le décor de la région australienne la plus insolite, et pourtant la plus méconnue, du continent. Les expériences et attractions naturelles sont, il est vrai, exceptionnelles dans cette partie du pays.

1/ Craig Haslam, dit Hassie, l'un des pionniers du tourisme d'Adélaide à Perth ©Patrick Cros2/ Marche sur la canopée d'eucalyptus géants ©Patrick Cros  3/ Cacatoès d'Australie en plein vol ©Patrick Cros
1/ Craig Haslam, dit Hassie, l'un des pionniers du tourisme d'Adélaide à Perth ©Patrick Cros2/ Marche sur la canopée d'eucalyptus géants ©Patrick Cros 3/ Cacatoès d'Australie en plein vol ©Patrick Cros
Parmi les opportunités : nager avec les requins, les dauphins, et les requins-baleines, dormir dans le bush sous la voie lactée, et apprendre des légendes aborigènes. Ou encore découvrir un outback "qui cache des paysages à couper le souffle, des forêts de karris géants aux plages de sable blanc de l'Océan indien, en passant par le désert, ou des gorges et des rivières qui abritent une faune et une flore uniques au monde", poursuit Aurélia Devilliers.

Originaire d'Adélaide, Craig Haslam, s'est installé dans cette région il y a plus de 20 ans. Les voyages qu'il propose au départ de Perth ou d'Adélaide sont devenus une référence en Australie, s'adaptant à tous les goûts et budgets des voyageurs sous la bannière "Australian Wildlife Adventures".
 

1/ Craig Haslam, dit Hassie, l'un des pionniers du tourisme d'Adélaide à Perth ©Patrick  2/ Le vin, le fromage, l'huile d'olive, et le chocolat sont appréciés dans la région de Margaret River, au sud de Perth ©Patrick Cros
1/ Craig Haslam, dit Hassie, l'un des pionniers du tourisme d'Adélaide à Perth ©Patrick 2/ Le vin, le fromage, l'huile d'olive, et le chocolat sont appréciés dans la région de Margaret River, au sud de Perth ©Patrick Cros
Des vignobles "cernés" par le bush
 
Tout au long du trajet jusqu'à Perth, les surprises sont au rendez-vous : vols de pélican, dromadaires sauvages, wombats, émeus, wallabies et kangourous roux peuvent être aperçus le long de la route. Dans la plaine du Nullarbor, les arbres disparaissent brusquement livrant au regard une immensité plate sans fin. Un panneau rappelle qu’une des plus longues lignes droites au monde, avec ses 147 kilomètres, se trouve sur ce territoire qui évoque les paysages de Mad Max. Puis, la savane reprend peu à peu sa place.

Le paysage se transforme et le vert s'impose à nouveau. Entourés de forêts d'eucalyptus géants, bordés de plages de sable fin qui font le bonheur des surfeurs, les vignobles de Margaret River, à 270 kilomètres au sud de Perth, sont comme une oasis de nature domestiquée, cernée par des immensités sauvages desséchées par le soleil. Le vin, le fromage, l'huile d'olive, le chocolat et même les truffes font aujourd'hui la réputation de cette région qui tranche avec les terres rugueuses qui l'entourent. "En seulement quatre décennies ces vignobles ont acquis une belle réputation, commente Craig Haslam. On en trouve pas moins de 150, où il est souvent possible de s'arrêter et de déguster".

Une étape agréable avant de parcourir la cime d'arbres gigantesques, sur des infrastructures qui s'élèvent jusqu'à 40 mètres de haut, dans la Vallées des Géants, près de Denmark. Ou de découvrir l'une des nombreuses grottes locales comme Mammoth Cave, qui contient des fossiles datant de plus de 35 000 ans.

Peintres aborigène de l'Aboriginal arts & Culture Centre de Ceduna (Australie du Sud), entre Adélaide et Perth ©Patrick Cros
Peintres aborigène de l'Aboriginal arts & Culture Centre de Ceduna (Australie du Sud), entre Adélaide et Perth ©Patrick Cros
Le Kimberley, "dernière des dernières frontières"
 
A plus de 2000 kilomètres au nord de Perth, l'immense soleil rouge ensanglante un peu plus une terre ocre, où se mêlent baobabs, eucalyptus et mimosas. Parmi les plus anciens massifs de la planète, le Kimberley est aussi l'un des plus insolites. Ses gorges et autres formations rocheuses aux formes tourmentées, cachent des peintures rupestres mystérieuses, comme celles réalisées depuis des millénaires par les artistes Wandjina, qui évoquent un ancêtre "suprême", symbole de pluie et de fertilité, avec ses grands yeux et sa tête coiffée d'une sorte de couronne. Cette région, isolée et pratiquement inhabitée, est encore le domaine des Aborigènes, des éleveurs de bétail, des chercheurs d’or et de diamants.

Le massif du Kimberley, considéré comme "la dernière des dernières frontières australiennes" ©Patrick Cros
Le massif du Kimberley, considéré comme "la dernière des dernières frontières australiennes" ©Patrick Cros
La piste de la Gibb River Road, qui va de Derby à Kununurra, traverse des paysages épargnés par l’homme, derniers témoignages de montagnes quasi-disparues, vieilles de plusieurs centaines de millions d’années. Certains sites sont uniques au monde, comme les Geikie et Windjana gorges, restes fossilisés d’une ancienne barrière de corail, et les Bungle Bungles, extraordinaire succession de gigantesques dômes de grès, classés au Patrimoine mondial de l’humanité depuis 2003, dans le Purnululu national park. On peut les découvrir en 4X4, en hélicoptère (de Turkey Creek) ou en petit avion (de Kununurra). Derrière ces lieux uniques se cachent également de nombreuses légendes et peintures rupestres aborigènes.

Patrick Cros

Kangourous sur la plage d'Esperance ©Patrick Cros
Kangourous sur la plage d'Esperance ©Patrick Cros
Comment y aller ?

Deux aéroports d'arrivée possibles : Adélaide (South Australia, pour un accès via le Nullarbor et le Sud-Ouest du Western Australia) et Perth, capitale du Western Australia, au coeur de l'Ouest australien.
 
Cathay Pacific propose deux vols quotidiens au départ de Paris CDG vers Hong-Kong et l'Australie (Perth, Adélaide, Melbourne, Sydney, Brisbane et Cairns). La compagnie propose un vol confortable et à un excellent rapport qualité-prix pour assurer les 24 heures de vol nécessaires. Sa classe Premium éco se généralise peu à peu à l'ensemble de sa flotte : les fauteuils y sont plus espacés, plus larges et l’inclinaison est accrue par rapport à la classe Économie classique.
 
Australian Wildlife Adventures propose toute une palette de produits dans l'Ouest australien : Nullarbor traveller pour des circuits écotourisme de 10 jours en minibus et camping d’Adélaide à Perth (ou 9 jours de Perth à Adélaide); Xplore Eyre pour des circuits personnalisés pour des groupes de 2 à 6 personnes; et Great Australian Bight Safaris pour des excursions en 4X4;




Email : info@thetraveller.net.au 
www.australianwildlifeadventures.com

Le massif du Kimberley, considéré comme "la dernière des dernières frontières australiennes" ©Patrick Cros
Le massif du Kimberley, considéré comme "la dernière des dernières frontières australiennes" ©Patrick Cros


01/06/2013
Patrick Cros





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 20 Avril 2017 - 16:35 Au pays de Don Quijote de La Mancha

Lundi 20 Mars 2017 - 23:26 Irlande : Dingle pour les fines gueules

Dimanche 12 Mars 2017 - 20:32 A Corsier-sur-Vevey, Chaplin est de retour !