Reportage

Nouvelle-Zélande, « l’île au long nuage blanc »

Avec ses forêts luxuriantes, ses glaciers et ses plages, ses vignobles et ses prairies, l’île du Sud de la Nouvelle-Zélande offre parmi les paysages les plus surprenants de la planète.

Reportage et photos Patrick Cros



"l'île au long nuage blanc" (N.Z.)
"l'île au long nuage blanc" (N.Z.)
Les derniers rayons du soleil se glissent entre les nuages, empourprant les vagues, la plage, les collines et des cimes enneigées. En cette fin d’automne austral, la nature se révèle dans toute sa splendeur et met en valeur toute la diversité de l’Île du Sud, partie la moins peuplée et sans doute la plus contrastée de Nouvelle-Zélande. Les premiers Maoris, arrivés d’Océanie au XIème siècle, l’avaient surnommé Aotearoa , « l’île au long nuage blanc », en référence à la chaine alpine drapée de blanc qui la traverse, stoppe les nuages venus de l’océan et se couvre de neige de juin à septembre. La forêt pluviale rencontre ici l’océan, la montagne et même les glaciers de Franz Josef et de Fox, sur la côte Ouest. Des fougères arborescentes évoquent des temps oubliés, où l’homme n’avait pas encore conquis la Terre. Les blocs de glaces s’écrasent à leurs pieds dans une ultime tentative d’atteindre la mer de Tasmanie, à moins de trente kilomètres. A Franz Josef, des guides locaux permettent aux visiteurs l’accès à une insolite étendue glacée de douze kilomètres de long, cernée de falaises d’où se jettent des chutes d’eau.
 

1- Punakaiki défie la Mer de Tasman sur la Côte Ouest près de Greymouth. 2 - Hébergement de charme à Bay of Many Coves dans les Marlborough Sounds.
1- Punakaiki défie la Mer de Tasman sur la Côte Ouest près de Greymouth. 2 - Hébergement de charme à Bay of Many Coves dans les Marlborough Sounds.
Des lodges de charme
 
Le long de l’océan, une mer souvent déchainée offre un spectacle à la hauteur des paysages qui l’entourent. La route côtière Ouest, qui va de Haast à Westport, dévoile des formations rocheuses étonnantes, sur lesquelles s’écrasent des vagues imposantes dans des gerbes d’écumes aux allures de geysers, comme à Punakaiki, près de Greymouth. Un chemin à travers les « Pancake Rocks » permet d’y apprécier toute la beauté de roches façonnées par les éléments, qui ont vu le jour il y a 30 millions d’années.
A « l’entrée » de l’île du Sud, le calme des eaux des Marlborough Sounds, entrelacement d’îles et de presqu’îles aux allures de fjords, tranchent avec la fureur de la Mer de Tasman. Les dauphins et otaries l’ont bien compris et fréquentent régulièrement les lieux. C’est l’occasion de profiter de l’un des hôtels de charme de la région comme Bay of Many Coves, dans Queen Charlotte Sound, à une trentaine de kilomètres de Picton, superbe lodge accessible uniquement en water taxi. Le confort des suites, face à la baie, se conjugue avec une restauration gastronomique concoctée par le chef Hannes Bareiter et son assistant Steve Josh. A déguster sans modération !

1- Queenstown au bord du lac  Wakatipu. 2 - Moutons région de Malborough  3 - dans cette même région les plus beaux vignobles de NZ, ici le Brancott Estate.
1- Queenstown au bord du lac Wakatipu. 2 - Moutons région de Malborough 3 - dans cette même région les plus beaux vignobles de NZ, ici le Brancott Estate.
Vignobles et gastronomie

 Plus dans l’intérieur des terres, le Stonefly lodge est un autre de ces établissements confortables et pittoresques. Créé il y a trois ans par John et Kate Kerr, à 50 kilomètres de Nelson, il a même été classé dans le top 10 des écolodges australiens et néozélandais. Son chef, Dean Sincock, propose une cuisine locale avec une savoureuse touche française, acquise au cours d’expériences en restauration à bord de péniches de luxe sur le Canal du Midi. Les vins de Marlborough, dont les pinot noir et sauvignon blanc, considérés parmi les meilleurs du pays, accompagnent parfaitement ces mets raffinés, auxquels on ne s’attend pas en débarquant dans ce pays du bout du monde. Des vignobles réputés ont ouvert en effet leurs portes dans les environs tels que Brancott Estate Heritage Centre, Hans Herzog Estate, ou encore Cloudy Bay.

En descendant la route côtière, on arrive à Queenstown, à 900 kilomètres au sud, dans la région d’Otago. Cette petite commune est aussi l’une des plus populaires de Nouvelle-Zélande, véritable capitale des sports extrêmes tels que rafting, saut en élastique, parapente, saut en parachute, ou encore randonnée et VTT. En hiver, de juin à septembre, des skieurs et surfeurs viennent glisser sur les pistes des stations des Remarkables, montagnes qui la dominent. Construite autour du lac Wakatipu, c’est aussi une ville agréable, où il fait bon se balader. Une halte de choix dans la découverte de l’Île du Sud.

1 - Wellington, entre baies et collines. 2 - Face au Musée Te Papa, le Museum Hotel a misé sur l'art de la gastronomie.
1 - Wellington, entre baies et collines. 2 - Face au Musée Te Papa, le Museum Hotel a misé sur l'art de la gastronomie.

 Wellington, porte des deux îles
 

 À l’extrême sud de l’Île du Nord, la capitale de Nouvelle Zélande est la porte d’entrée des deux îles qui composent le pays. Un vol d’une trentaine de minutes ou une traversée en ferry de trois heures à travers de superbes « fjords », permettent d’atteindre Nelson ou Picton, dans l’Île du Sud. Mais Wellington ne saurait se résumer à un lieu de transit. C’est avant tout une cité dynamique et culturelle de 180.000 habitants, blottie au bord d’une large baie, cernée de collines somptueuses. C’est ici que le plus célèbre musée du pays, le Te Papa, a vu le jour en 1998, mettant en avant l’histoire et la culture du pays. Juste en face, le Museum Hotel a été classé par Yahoo parmi les dix premiers Art Hotel au monde. Son restaurant, l’Hippopotamus, propose une restauration à ne  pas manquer, concocter par le chef Français Laurent Loudeac.
 
 

Randonnée sur le glacier Franz Josef
Randonnée sur le glacier Franz Josef
 Y aller :

Nommée en 2012 « meilleure compagnie au monde » par la revue professionnelle de référence Air Transport World,
Air New Zealand  propose deux vols quotidiens, via Londres, au départ de Paris, Lyon, Nice et Toulouse.

Temps de vol : environ 22h
 Décalage horaire : +10 h en hiver et + 12 h en été
 Langue : anglais
 
Plus d’info :
 



Randonnée dans la Rainforest au milieu des fougères arborescentes.
Randonnée dans la Rainforest au milieu des fougères arborescentes.
Où dormir :
 
- Stonefly Lodge, près de Nelson et entouré de trois parc nationaux dont l’Abel Tasman national park. Un très bel écolodge dirigé par John et Kate Kerr.

- Bay of Many Coves, superbe boutique hôtel au cœur des « fjords » de Marlborough Sounds, à 30 mn de water taxi de Picton.

- Museum Hotel, à Wellington, qui marie art et gastronomie, face au Musée Te Papa.

Queenstown au bord du lac Wakatipu (N.Z.)
Queenstown au bord du lac Wakatipu (N.Z.)


30/05/2012
Patrick Cros de Nouvelle-Zélande





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 3 Décembre 2014 - 10:23 Habiter la terre en 2014 !

Mercredi 19 Novembre 2014 - 00:00 Sète, l’île singulière !