lindigo-mag.com
lindigomagcom

lindigomagcom

L’Indigo, e-magazine du tourisme. Un regard différent, original et inédit sur le Voyage.
Tendances

Tisserand depuis 1878, la maison Jules Pansu conjugue savoir-faire d’exception, tradition, élégance et modernité. Aujourd’hui l’enseigne innove en créant une collection unique de tapisseries et d’accessoires à partir d’une sélection de toiles et de dessins de Pablo Picasso.

Par David Raynal


La ceinture jaune
La ceinture jaune
Jules Pansu était un homme de son époque. Entrepreneur dans l’âme, ce fils de tisserand sillonna pendant de longues années les routes de France en tant que négociant en textile avant d’atteindre son objectif en 1878 : fonder sa propre société. Si l’homme d’affaire installe son siège dans un immeuble parisien de la rue du Faubourg-Poissonnière, la fabrication met, quant à elle, cap sur le Nord. Deux implantations géographiques qui forment encore de nos jours l’ADN originel de cette maison au savoir-faire d’exception.  Jules Pansu achète bientôt des ateliers à Halluin dans les Flandres, terre ou s’épanouit l’art du tissage depuis le Moyen Age. C’est ainsi que les Tapisseries d’Halluin verront le jour. Une manufacture, qui au fil du temps, s’attachera patiemment à conjuguer tradition, créativité, et production haut de gamme. 
 

On la dit ennemie de la peau, cause de vieillissement prématuré, origine de mélanomes… La lumière est pourtant au cœur d’applications médicales parfaitement maîtrisées dont certaines ont un effet constaté sur le rajeunissement de la peau. Ghislaine Beilin, médecin esthétique, nous en livre les secrets.

Par Catherine Gary


Médecin esthétique Ghislaine Beilin
Médecin esthétique Ghislaine Beilin
A voir cette belle femme à la blondeur nordique et au visage éclatant on comprend tout de suite que la lumière est son alliée. Ghislaine Beilin s’est, depuis 30 ans, spécialisée dans l’application de lumière domestiquée avec visée esthétique.
Une technique qui a l’estimable avantage de ne pas être invasive et de se pratiquer sans piqûres ni bistouri.

Sans aller jusque-là, on avait aussi recours au laser dans les années 90, pour améliorer la qualité de l’épiderme.
Une méthode efficace mais assez douloureuse consistant à brûler la peau du patient - qui se retrouvait donc le visage à vif, avec une mise à l’écart de la vie sociale jusqu’à cicatrisation…« Les nouvelles technologies ont permis le développement de lasers doux pour traiter l’acné, les taches, la couperose, pour effacer les rides et prévenir le vieillissement » explique-t-elle.

Par Catherine Gary


Un petit cadeau pour toutes les occasions !
Faites-lui livrer un bouquet avec un message affectueux enregistré. A moins que vous ne préfériez, chez Sanoflore, cette eau précieuse et discrète, délicatement parfumée à la fleur d’oranger. Un assortiment de savons ? Roger & Gallet évidemment, est la référence en la matière. Ou, charmeuse, l’eau Belle d’Avril de Fragonard et ses notes de bergamote, de muguet et de fleur d’oranger…

- Pour commander un bouquet partout en France
www.jeveuxunbouquet.com
Prix 25 euros TTC

- Eaux florales Sanoflore
www.sanoflore.fr
Prix : 7,40 euros

- Savons Roger & Gallet
Assortiment bois d’orange, rose, cédrat, Jean-Marie Farina
Prix : 16,40 euros
En pharmacies

- Eau de toilette Belle d’Avril
Fragonard
Prix : 37 euros
www.fragonard.fr

Jeudi 7 Juillet 2011 | Commentaires (0)
1 ... « 6 7 8 9